Assurance collective santé

Complémentaire santé : Ciprés Assurances se positionne sur la branche Syntec

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le courtier lance une gamme santé entrant en combinaison avec une offre prévoyance déjà disponible, à destination des entreprises et salariés de la branche des bureaux d’études techniques (dite Syntec).

La branche des bureaux d'études techniques et cabinets de conseil compte près d'un million de salariés.
La branche des bureaux d'études techniques et cabinets de conseil compte près d'un million de salariés.
D.R.

Le marché de la complémentaire santé, même après la réforme de la généralisation, reste en ébullition : de nombreuses offres calées sur les accords de branche ont éclos tout au long de l’année, avec certaines questions pratiques se posant quant aux garanties, mais surtout à la solidarité.

La branche des bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils, dite Syntec, est l’une des plus importantes du pays avec près d’un million de salariés : elle a naturellement été particulièrement visée par les organismes assureurs.

Légèrement au-delà de l'accord du 7 octobre 2015

Au tour du courtier, Ciprés Assurances, de se lancer sur cette branche avec une offre santé (ouverte au régime local d’Alsace-Moselle) calée sur l’accord de branche du 7 octobre 2015. Elle se compose de trois socles collectifs, pouvant être complétés par des régimes optionnels pour le salarié et ses enfants, voire même étendues au conjoint du salarié.

Ciprés Assurances met en avant plusieurs points de différenciation pour se démarquer de la concurrence : des tarifs garantis deux ans avec un régime de base salarié à 45€, des définitions plus larges que celles de l’accord quant à la couverture des enfants et charge et du conjoint ainsi que l’existence préalable d’une offre prévoyance dédiée à la branche. Le courtier propose ainsi désormais des packs Santé/Prévoyance aux entreprises de la branche Syntec.



Effectuer une autre recherche

Rechercher