• Accueil >
  • Banque centrale européenne (BCE)

Banque centrale européenne (BCE)

Placements : les actifs des assureurs de la zone euro frôlent les 7 800 Mds €

Placements : les actifs des assureurs de la zone euro frôlent les 7 800 Mds €

18/09/2017 | PLACEMENTS FINANCIERS | Acteurs | allocation d'actifs

La part investie en actions augmente, à 768 Mds€ au deuxième trimestre 2017, selon la BCE. Le total des actifs des sociétés d’assurance de la zone euro a augmenté, s’inscrivant à 7 794 Mds€ au deuxième trimestre 2017, après 7 785 Mds au premier trimestre, selon les statistiques publiées par la Banque Centrale Européenne (BCE). Les avoirs en titres de[...]

Une hausse des taux salutaire pour les assureurs

Une hausse des taux salutaire pour les assureurs

12/01/2017 | Acteurs | assureur | rendement

La hausse des rendements obligataires devrait accorder une bouffée d’oxygène aux assureurs. À condition qu’elle se déroule de manière progressive et sans trop de volatilité. Un tournant historique bénéfique pour les assureurs ? Après trois décennies durant lesquelles les taux d’intérêt n’ont eu de cesse de reculer jusqu’à atteindre des niveaux planchers[...]

Article extrait du dossier Les 10 dossiers chauds de 2017

Les caisses privées maladie allemandes vont, pour la première fois depuis des années, augmenter leurs cotisations
Les caisses privées maladie allemandes augmentent les cotisations de 11%

Les caisses privées maladie allemandes augmentent les cotisations de 11%

11/10/2016 | assurance maladie | Allemagne | taux de rendement

Les caisses privées maladie allemandes vont faire payer à 6 millions d’assurés la politique actuelle des taux zéros. Comment ? Par une hausse de 11% des cotisations. La politique des taux zéros de la Banque centrale européenne (BCE) va obliger les caisses privées maladie en Allemagne à augmenter considérablement leur tarif faute de rendement sur les[...]

Scor : Denis Kessler veut conjuguer «rentabilité et solvabilité» pour 2019

Scor : Denis Kessler veut conjuguer «rentabilité et solvabilité» pour 2019

07/09/2016 | réassurance | SCOR | Solvabilité 2

Au terme d’un an d’élaboration, le cap de Scor pour la période mi-2016-mi-2019 est désormais connu. Très attendu par les actionnaires et les analystes financiers, Denis Kessler, PDG du groupe, dévoile, dans un entretien accordé en exclusivité à L’Argus de l’assurance, les grandes orientations de son plan stratégique à trois ans « Vision in Action », le sixième[...]

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France.
Brexit : les compagnies d’assurance jugées «solides» en France (Banque de France)

Brexit : les compagnies d’assurance jugées «solides» en France (Banque de France)

27/06/2016 | Aviva | Axa | Allianz

La Banque de France, qui a pris acte de la décision des Britanniques de quitter l’Union européenne, a qualifié les banques et les compagnies d’assurance françaises de « très solides ». Elle reste, toutefois, attentive à l’évolution de la situation économique et financière. Brexit, le jour d’après. Alors que les Britanniques se sont prononcés à 51,9%[...]

Les marchés financiers, qui ne croyaient pas à une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne hier encore, ont un réveil difficile ce matin.
Brexit : les Britanniques votent le «Leave», vendredi noir sur les Bourses

Brexit : les Britanniques votent le «Leave», vendredi noir sur les Bourses

24/06/2016 | Axa | CNP Assurances | Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (GEMA)

51,9% des Britanniques se sont prononcés en faveur d’une sortie de l’Union européenne, selon les résultats définitifs. Conséquence directe de ce séisme politique, économique et financier, les bourses européennes s’effondrent à l’ouverture : Londres perd 7%, le CAC 40 8% et Francfort 10%. Les compagnies d'assurances sont particulièrement attaquées. «[...]

Article extrait du dossier L'assurance face au Brexit (E-dossier)

Selon Pierre Planchon, associé chez EY, «le contexte devrait encourager les banques centrales à repousser le terme de leurs programmes d’assouplissement quantitatif («QE»), qui ont pour principal effet de maintenir les taux d’intérêts à des niveaux très bas».
Pierre Planchon (EY) : «Réassureurs et assureurs subiront les effets indirects de la crise chinoise»

Pierre Planchon (EY) : «Réassureurs et assureurs subiront les effets indirects de la crise chinoise»

28/08/2015 | réassurance | Solvabilité 2 | Finance

EXCLUSIF   Avec la sévère correction boursière observée lundi 24 août dernier, les investisseurs ont exprimé leurs inquiétudes sur le ralentissement de l’économie chinoise et ses répercussions sur l’activité mondiale. L'assurance mais aussi la réassurance pourraient, si la situation s'enracinait, en subir les effets directs et indirects sur leurs bilans… Explication avec[...]

Article extrait du dossier Crise en Chine : l’assurance et la réassurance sont-ils à l'abri ? (E-dossier)

Le siège de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), dans le 9e arrondissement de Paris.
Le pourquoi et le comment du stress test 2015 de l'ACPR

Le pourquoi et le comment du stress test 2015 de l'ACPR

10/06/2015 | Assurance vie | Solvabilité 2 | Solva 2

L’ACPR souhaite que dans le cadre de l’exercice européen d’Orsa 2015 les assureurs aillent suffisamment loin dans l’analyse de l’impact d’une situation durable de taux bas ou de remontée des taux, après un constat mitigé sur les scénarios appliqués en 2014. Et elle veut impliquer les organes de direction des sociétés. Consciente que les tests de[...]

Pour Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et président de l'ACPR, « à moyen terme, le contexte de taux bas que nous traversons induit des risques pour le secteur de l'assurance ».
Taux bas : Comment l’ACPR entend tester la solidité des assureurs français

Taux bas : Comment l’ACPR entend tester la solidité des assureurs français

26/05/2015 | Assurance vie | taux de rendement | Solva 2

L’ACPR compte profiter de l’exercice européen d’ORSA 2015 pour mener ses propres tests de résistance face à la double menace d’un environnement prolongé de taux très bas et de leur remontée brutale lorsque la BCE mettra un terme à son assouplissement quantitatif. L'annonce a été faite lors de la présentation, par l'ACPR, de son rapport annuel 2014. « Si[...]

La BCE compte aller au terme de son programme d'assouplissement quantitatif, en septembre 2016.
« On ne fait pas la politique monétaire pour les assureurs » (Benoît Coeuré, BCE)

« On ne fait pas la politique monétaire pour les assureurs » (Benoît Coeuré, BCE)

15/05/2015 | taux de rendement | Assemblée nationale | Acteurs

Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque Centrale Européenne (BCE) a reconnu, lors d’un échange informel le 13 mai avec les commissions des finances et des affaires européennes de l’Assemblée nationale, que le modèle économique des assureurs pouvait être malmené du fait de la politique monétaire européenne actuelle d'assouplissement quantitatif.[...]

Fonds euros/UC : la banque centrale européenne sème le trouble

Fonds euros/UC : la banque centrale européenne sème le trouble

23/04/2015 | unités de compte (UC) | fonds en euros | Acteurs

Le quantitative easing (QE) pourrait avoir un côté positif sur l’économie et donc les UC, mais les assureurs se retrouvent en mauvaise posture pour gérer leur fonds euros. Les assureurs seront-ils sacrifiés par la banque centrale européenne (BCE) sur l’autel de la reprise ? En tout cas, ils pourraient y laisser des plumes après le passage du QE, ce[...]

Le patron de Munich Re, Nikolaus von Bomhard, défendait son bilan devant les actionnaires lors de l’assemblée générale à Munich, jeudi 24 avril.
Munich Re défend sa politique de « développement durable » en matière de dividendes

Munich Re défend sa politique de « développement durable » en matière de dividendes

23/04/2015 | réassurance | Munich Re | Réassureurs

Le premier réassureur mondial, qui a toujours mené une politique favorable aux actionnaires, déplore le manque de visibilité lié aux taux bas et à la concurrence accrue en réassurance. L’allemand Munich Re, premier réassureur mondial, a toujours mené une politique favorable aux actionnaires. Même en 2011, au point fort de la crise financière, la[...]