Suivant

Agriculture

Par - Publié le


ARENYSAM/FOTOLIA

En France, pourtant territoire d'abondance des ressources en eau, les perturbations du cycle hydrologique peuvent fragiliser un équilibre dont on a pu mesurer, au printemps 2010, combien il était précaire. Les climatologues l'annoncent : le XXIe siècle sera marqué par des sécheresses plus fréquentes et plus nombreuses. Inquiets, les assureurs tentent, pour le moment, de modéliser ce risque sorti en 2009 du Fonds national de garantie des calamités agricoles (devenu le Fonds national de gestion des risques en agriculture en 2010), et cherchent des garanties de réassurance publique pour se protéger, et protéger leurs assurés.


Suivant


Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous