Suivant

Assurance emprunteur

Par - Publié le

,

DOSSIER  

L’assurance emprunteur est dans un mouvement de fond. L’ouverture du marché vers des contrats individuels semble en effet inévitable. C’est le résultat de près de dix ans de lois qui se sont succédé pour déverrouiller un segment encore largement trusté par les banques. Et cerise sur le gâteau, la loi du 21 février 2017, qui a introduit la résiliation annuelle des contrats d’assurance emprunteur, o uvre le stock des contrats existants à cette mesure. Dans ce contexte, et déjà encouragés par la loi Hamon, les assureurs individuels affinent leurs stratégies de conquête. Mais les banques ne comptent pas se laisser prendre des parts de marché.


Suivant


Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous