Suivant

Dossier Mutuelles

Publié le

,

,

,

,

,

,

DOSSIER  

Ces derniers mois, le mouvement de concentration des mutuelles, qui est une tendance depuis vingt ans, a pris une tournure nouvelle avec l’annonce du rapprochement de Harmonie Mutuelle et de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), de La Mutuelle générale avec le groupe paritaire Malakoff Médéric, ainsi que de trois grandes mutuelles interprofessionnelles, Adrea, Apreva et Eovi-MCD. à ce phénomène s’ajoutent la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés au 1er janvier 2016, les réformes des contrats responsables et de l’aide à la complémentaire santé, ainsi que la généralisation du tiers payant prévue à l’horizon 2017 par le projet loi de santé. Tous ces événements sont autant de chocs non seulement pour les mutuelles mais aussi pour leur principale fédération, la Mutualité française (FNMF). Dans cet environnement perturbé, certains mutualistes parient déjà sur la succession d’Étienne Caniard, actuel président de la FNMF, tandis que d’autres le pressent d’ouvrir le chantier de la redéfinition des missions et du périmètre de la fédération.


Suivant


Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous