Suivant

Grêle

Par - Publié le

,

DOSSIER  

Parmi tous les aléas climatiques, la grêle est l’aléa par excellence : on ne sait ni où, ni quand, ni comment elle va frapper. Ce qui explique l’ancienneté des assurances la concernant, presque égale à celle de l’assurance maritime. Sinistre intense bien que peu fréquent, la grêle représente encore un risque difficile à appréhender, pour lequel la mutualisation joue à plein. Si l’année 2014 a marqué les esprits par des épisodes particulièrement ravageurs, la vigilance reste de mise chaque année. À la croisée des assurances IARD, risques industriels et agricoles, la grêle est surtout problématique pour les récoltes, plus exposées et moins bien couvertes que les véhicules ou les habitations. Et notamment pour la viticulture, qui ne connaît pas de véritable protection possible.


Suivant


Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous