Suivant

Intelligence artificielle

Par - Publié le

,

,

,

,

DOSSIER  

Si l’intelligence artificielle (IA) existe depuis plus de trente ans, ses applications au niveau de l’assurance ne sont possibles que depuis quelques années, avec l’explosion de l’accès aux données. Émergente, mais pas prioritaire, cette avancée technologique n’en est qu’à ses débuts opérationnels chez les assureurs. Loin d’un modèle industriel, les acteurs cherchent, pour le moment, à identifier les cas d’usages et à tester des pilotes coconstruits avec les start-up du secteur, les insurtech. Qu’ils soient en phase d’expérimentation ou en début de déploiement, aucun n’ose encore avancer de premiers chiffres de retour sur investissements, même si le robot Watson, l’une des versions les plus abouties de l’IA, a déjà séduit certains d’entre eux.


Suivant

Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous