Ailleurs dans le monde

Par - Publié le

,

,

François Limoge Rédacteur en chef<br> délégué flimoge@argusdelassurance.com
François Limoge Rédacteur en chef
délégué flimoge@argusdelassurance.com
LAETITIA DUARTE
MAGAZINE  

Coup de théâtre en Chine ! Le Quotidien du peuple rapporte que Xiang Junbo, président de la Commission chinoise de régulation des assurances, «fait l’objet d’une enquête de l’autorité supérieure anticorruption de Chine pour suspicion grave de violation du code de conduite du Parti». Selon l’agence Reuters, le secteur de l’assurance serait dans le collimateur de Pékin, notamment pour des investissements risqués des compagnies. Le Quotidien du peuple relève que cet ancien président de la Banque agricole de Chine a supervisé la croissance rapide du sec­teur de l’assurance dans le pays, avec un actif multiplié par trois en cinq ans, pour atteindre 2190 Md$ en 2016 !

À Dubaï, ce n’est pas le régulateur qui est en cause, mais des compagnies, des intermédiaires, des cliniques et des dispensaires. Il est reproché à 25 d’entre eux d’avoir violé la loi sur l’assurance santé de l’émirat. Des inspections de routine et des contrôles surprises ont notamment mis au jour des demandes de remboursement de prestations fictives, des publicités trompeuses et des assureurs intervenant sans licence. Tout ce beau monde a écopé d’amendes comprises entre 2 500 et 20 000 €.

En Inde, l’assurance auto, moto et santé a augmenté au 1er avril. En cause : une révision des commissions versées par les assureurs aux agents. Mais selon l’Autorité de développement et de réglementation de l’assurance indienne (Irdai), la hausse serait limitée à plus ou moins 5% des taux existants.

À la veille du premier tour de la présidentielle, neutralité oblige, pas de controverse franco-française… Mais un regard hors des frontières.

 

Ça chicane entre Aviva Canada et le monde du courtage. Le Journal de l’assurance rapporte ainsi qu’après l’Association des courtiers d’assurance de l’Ontario (Ibao), c’est au tour des courtiers du Nouveau-Brunswick de «suspendre formellement leur partenariat de longue date» avec la compagnie. Si l’on comprend bien, les courtiers reprochent à l’assureur de concurrencer désormais directement ceux-là même qui ont assuré son essor.

Les assurés d’outre-Rhin sont plusieurs milliers à s’être plaints l’année dernière auprès de la BaFin (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht). Le régulateur unique des banques, assurances et marchés financiers en Allemagne a, en 2016, traité 7985 cas. Principales sources de grogne : l’assurance vie, suivie par l’assurance des véhicules à moteur et l’assurance maladie. La plupart des plaintes ont pour origine des retards dans l’examen des affaires ou dans le paiement des prestations.

Lamia ben Mahmoud figure parmi les 50 femmes d’affaires les plus importantes de l’Afrique francophone, selon le dernier classement de Jeune Afrique. PDG de Tunis Re depuis 2008, elle fut la première femme à occuper un tel poste dans une compagnie d’assurance ou de réassurance. Aujour­d’hui, Lamia ben Mahmoud préside aussi l’Organisation africaine des assurances (OAA).

En Italie, les Insurtech font le buzz. Neosurance propose l’assurance dernière minute, autrement dit la possibilité de vous couvrir au dernier moment, pour quelques heures ou quelques jours, que ce soit à l’occasion d’un match de football ou pour le prêt d’un véhicule. Tout se fait par smartphone ! Et grâce à l’intelligence artificielle et l’analyse des réseaux sociaux, Neosurance est même capable de vous suggérer les polices d’assurance dont vous pouvez avoir besoin.

Avec la collaboration de Gwendal Perrin et Lorena Martini.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous