Covéa crée une chaire de recherche dédiée au big data

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le groupe mutualiste qui réunit Maaf, MMA et GMF vient de lancer une chaire de recherche intitulée « valorisation et nouveaux usages actuariels de l’information ». Elle a pour objectif de comprendre et anticiper l’impact du big data sur la gestion des risques et la connaissance client.

La chaire réunira plusieurs expertises notamment en actuariat, en exploitation de données massives, en théorie des jeux et en économie expérimentale et informatique.
La chaire réunira plusieurs expertises notamment en actuariat, en exploitation de données massives, en théorie des jeux et en économie expérimentale et informatique.

Covéa (Maaf, MMA et GMF) poursuit ses travaux sur le big data dans le cadre de son programme « Ambition client 2020 » qui vise à améliorer les critères de tarification et la prédiction de la sinistralité. Traduction de cette ambition, l’assureur mutualiste lance une chaire de recherche en partenariat avec l’Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique (Ensae), l’Université Paris-Est Marne-La-Vallée, l’Université de Rennes 1 et la Fondation du risque (Institut Louis Bachelier).

Théorie et pratique

Intitulée « valorisation et nouveaux usages actuariels de l’information », la chaire a pour objectif d’analyser l’impact de l’ultra-digitalisation sur la gestion des risques et la connaissance client. Pour ce faire, durant trois, les travaux porteront à la fois sur des aspects théoriques et pratiques :

  • Utiliser de nouvelles méthodes statistiques pour mieux quantifier les apports de nouvelles données massives sur la compréhension des risques.
  • Identifier les limites entre segmentation et principe de mutualisation actuariel et comprendre son impact en termes de tarification.

La chaire réunira plusieurs expertises notamment en actuariat, en exploitation de données massives, en théorie des jeux et en économie expérimentale et informatique.



Effectuer une autre recherche

Rechercher