Generali met la gestion des risques à la portée des PME

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Pour aider les dirigeants de petites et moyennes entreprises à réduire leur exposition aux risques, Generali lance un dispositif permettant à ses intermédiaires d’analyser la situation de leurs clients et de leur faire des recommandations.

Régis Lemarchand, membre du comité exécutif de Generali France, en charge des professionnels et des petites entreprises.
Régis Lemarchand, membre du comité exécutif de Generali France, en charge des professionnels et des petites entreprises.

 

Permettre aux dirigeants de PME d’avoir une vision globale des risques auxquels leur activité peut être exposée et de prendre des mesures pour améliorer leur protection : c’est l’objectif de la démarche que lance Generali France.

Baptisée « Generali Performance Globale », elle consiste à mettre à la disposition des intermédiaires – agents généraux et courtiers intervenant en risques d’entreprises – des outils d’analyse des risques et d’identification des actions à mettre en œuvre pour réduire l'exposition de leurs entreprises clientes.

Cartographie des risques

« Cette démarche permet aux intermédiaires formés de réaliser en une demi-journée ou une journée complète, une cartographie des risques à partir d’une centaine de points de contrôle. Sur base de l’analyse réalisée, des recommandations concrètes seront ensuite faites pour améliorer la capacité de résistance aux chocs des entreprises », précise Régis Lemarchand, membre de comité exécutif de Generali France en charge des professionnels et des petites entreprises.

Proposée gratuitement, cette analyse permet d’évaluer le niveau de maîtrise des risques de l’entreprise et de lui proposer des programmes d’assurance adaptés. En ce sens, elle constitue,pour les intermédiaires, un outil d’aide à la vente et de fidélisation.

Baisse de la sinistralité

Pour l’assureur, la démarche contribue à la réduction des risques. « Les PME qui mettent en place des mesures de prévention ont en moyenne une sinistralité 30% inférieure à celle d’autres entreprises du même secteur », souligne Régis Lemarchand. Celles qui obtiennent, à l’issue de l’analyse, un bon score en matière de maîtrise des risques, se voient attribuer un label leur permettant d’obtenir des réductions de 30% sur leurs primes.

A ce stade, 500 intermédiaires – 200 agents généraux et 300 courtiers – exploitent déjà cet outil développé pour une utilisation sur tablette. Conçue dans la lignée du label « Agir pour notre avenir » proposé par Generali France depuis quelques années, mais déployée à plus grande échelle, cette démarche évoluera pour être proposée aux entreprises de taille plus importante. L'assureur prévoit aussi de l'adapter aux enseignes de la distribution pour lesquelles un problème survenant au niveau d'un point de vente peut avoir des répercussions à grande échelle.



Effectuer une autre recherche

Rechercher