Zones inondables : testez votre degré d’exposition grâce à la carte interactive de FM Global

Par - Publié le

,

L’assureur dommages met en ligne un outil évaluant les menaces d’inondation en fonction de la situation géographique, afin d’aider les entreprises dans la gestion de ce risque.

Deux niveaux de risque sont indiqués par la carte  : élevé, en rose, pour les sites se trouvant en zone de crue centennale et modéré, en jaune, pour les lieux en zone de crue cinq-centennale.
Deux niveaux de risque sont indiqués par la carte : élevé, en rose, pour les sites se trouvant en zone de crue centennale et modéré, en jaune, pour les lieux en zone de crue cinq-centennale.

Mieux vaut prévenir que guérir, dit l’adage. C’est dans cet esprit que l’assureur dommages FM Global s’est affairé à réaliser une cartographie mondiale des risques d’inondation. Cette carte, dont une version allégée est accessible au public ici, utilise des modèles hydrologiques et hydrauliques et prend en compte des informations telles que les précipitations, l’évaporation, la fonte des neiges et la topographie. Au total, les chercheurs de FM Global se sont appuyés sur les connaissances et données collectées par plus d’une dizaine d’organismes scientifiques, universitaires et gouvernementaux pour aboutir leur projet.

Deux niveaux de risque

La grande majorité des terres émergées de la planète sont couvertes, dont des territoires jusqu’ici non cartographiés en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie et en Europe. Deux niveaux de risque sont indiqués : élevé pour les sites se trouvant en zone de crue centennale (zone dans laquelle la probabilité qu’une inondation se produise est de 1 % chaque année) et modéré pour les lieux en zone de crue cinq-centennale (zone dans laquelle la probabilité qu’une inondation se produise est de 0,2 % chaque année).

62 Md$ de pertes en 2016

L’inondation a été la catastrophe naturelle la plus coûteuse en 2016, pour la quatrième année consécutive, en termes de pertes économiques mondiales : 62 milliards de dollars d’après le rapport annuel 2016 d’Aon Benfield sur le climat et les catastrophes naturelles dans le monde.



Effectuer une autre recherche

Rechercher