Institutions - Page 22

147 100 personnes travaillent désormais dans l'assurance.
Observatoire des métiers de l'assurance : les effectifs en hausse, la formation en baisse

Observatoire des métiers de l'assurance : les effectifs en hausse, la formation en baisse

13/12/2016 | femmes | assurance | Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance (OEMA)

Le 20ème rapport sur les métiers des salariés de l'assurance (Roma) tend à prouver la bonne résistance de l'emploi dans la branche. Pour autant, l'effectif cadres stagne et la formation est même en recul. Jusqu’ici, tout va bien. Tel est le message passé ce 13 décembre 2016 par l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance (Oéma), à l’occasion[...]

Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances.
Assurance vie : dernier appel à la prudence du HCSF avant l’annonce des taux de rendement

Assurance vie : dernier appel à la prudence du HCSF avant l’annonce des taux de rendement

13/12/2016 | Assurance vie | Epargne | taux de rendement

Pour sa dernière réunion de l’année, le Haut conseil de stabilité financière s’est félicité des pouvoirs élargis que lui confère la loi Sapin 2 en matière d’assurance vie. Il a en outre réitéré les appels à la prudence quant à la détermination des taux de rendements servis aux épargnants. Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF), présidé par Michel[...]

Le candidat à la présidentielle 2017 François Fillon adoucit fortement son programme santé, contesté jusqu'en interne ces derniers jours.
Présidentielle 2017 : Fillon peine à clarifier son programme santé

Présidentielle 2017 : Fillon peine à clarifier son programme santé

12/12/2016 | Santé | complémentaire santé | Franchises

Le programme de l’ancien Premier ministre sur la santé et la protection sociale avait marqué les esprits durant la primaire de la droite et du centre. Mais François Fillon, dans une tribune publiée sur le "Figaro Vox" ce lundi, revient sur plusieurs de ses propositions chocs... En laissant la réduction du déficit de l'assurance maladie dans le flou.[...]

Dans l'état actuel du Projet de loi de finances pour 2017, les versements effectués en 2017 ne bénéficieront d'aucun avantage fiscal, les revenus de 2017 n'étant pas imposables.
Epargne retraite : Préfon et Eres s’inquiètent du prélèvement à la source

Epargne retraite : Préfon et Eres s’inquiètent du prélèvement à la source

12/12/2016 | épargne retraite | Prefon | Bercy

La Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique Préfon et la société de conseil et gestion en épargne salariale et retraite Eres s'alarment des modalités de la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Les versements effectués sur certains dispositifs d'épargne retraite ne bénéciant d'aucun avantage fiscal en 2017, de[...]

L'ancien ministre Benoît Hamon est l'un des principaux outsiders de la primaire de gauche (BAP).
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon expose ses premières propositions sur la santé

Présidentielle 2017 : Benoît Hamon expose ses premières propositions sur la santé

12/12/2016 | Sport | médecin | élections présidentielles

Le député des Yvelines et candidat à la primaire de gauche veut notamment accroître la part des remboursements de santé effectués par l’assurance maladie obligatoire, notamment sur le dentaire. L’ancien ministre et candidat à la primaire de la BAP (Belle Alliance Populaire) Benoît Hamon a exposé ce lundi ses propositions en matière de santé et de[...]

Article extrait du dossier Présidentielle 2017 : l'assurance et la santé au sein des programmes

Axa France Vie écope d'une amende de 2,5 M€ de la part de l'ACPR

Axa France Vie écope d'une amende de 2,5 M€ de la part de l'ACPR

12/12/2016 | Axa | Assurance vie | sanctions

Axa France Vie écope d’un blâme et d’une sanction pécuniaire de 2,5 M€ pour non-respect de ses obligations en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme (LCB-FT). Une décision rendue le 8 décembre 2016 par la commission des sanctions de l’ACPR qui fait état d’une série de manquements tout en tenant compte des mesures prises par Axa[...]

Emmanuel Macron, lors de son meeting à Paris Porte de Versailles le 10 décembre 2016.
Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron veut «reprendre la main» sur Solvabilité 2

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron veut «reprendre la main» sur Solvabilité 2

12/12/2016 | Assurance vie | Solvabilité 2 | Directive

Dans un entretien accordé à la châine Public Sénat, l’ex-ministre de l’Economie a fustigé la régulation technique issue de Solvabilité 2 et Bâle 3. Le candidat à l’élection présidentielle appelle à « reprendre la main » au niveau européen concernant la bonne allocation de l’épargne des Français. Qui l’eût cru ? Pour la première fois, Solvabilité 2[...]

Article extrait du dossier Présidentielle 2017 : l'assurance et la santé au sein des programmes

Dès le lendemain de sa victoire au primaire, François Fillon a cherché à calmer la polémique sur sa proposition de financement de l'assurance maladie.
Présidentielle 2017 : Fillon se débat sur la santé !

Présidentielle 2017 : Fillon se débat sur la santé !

12/12/2016 | Santé | assurance maladie | complémentaire santé

Les élus de la droite et du centre sont de plus en plus nombreux à critiquer le programme santé de François Fillon. La volonté de revoir les rôles respectifs de la couverture publique et de l’assurance santé ne paraît plus réellement d’actualité. Et le candidat à la présidentielle se retrouve sans véritable proposition pour réduire le déficit de l’assurance[...]

Le superviseur européen a lancé une consultation auprès des parties prenantes du secteur afin d’identifier les aménagements à opérer dans le calibrage du SCR en formule standard.
Solvabilité 2 : le chantier de la révision est ouvert !

Solvabilité 2 : le chantier de la révision est ouvert !

09/12/2016 | Solvabilité 2 | Supervision | solvabilité

Moins d’un an après son entrée en vigueur, la directive Solvabilité 2 inaugure son premier chantier de révision à horizon 2018, dans le cadre de la clause de revoyure. L’Autorité de supervision européenne des assurances et des pensions professionnelles (Eiopa) vient d’engager une consultation publique pour faire évoluer les méthodes de calibrage du SCR[...]

Les sénateurs LR attaquent trois articles de la LFSS 2017, notamment celui ouvrant la voie au retour des clauses de désignation en prévoyance.
PLFSS 2017 : les sénateurs LR saisissent le Conseil constitutionnel sur les clauses de désignation

PLFSS 2017 : les sénateurs LR saisissent le Conseil constitutionnel sur les clauses de désignation

09/12/2016 | prévoyance | Sénat | Clause de désignation

Des sénateurs du groupe Les Républicains saisissent le Conseil constitutionnel sur la loi relative au financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2017. En cause : trois articles, dont celui introduisant de nouveau les clauses de désignation en prévoyance. Quelque 113 sénateurs du groupe Les Républicains ont saisi le Conseil constitutionnel sur la loi[...]

Article extrait du dossier Les clauses de désignation en prévoyance, un retour avorté

Le Conseil constitutionnel se prononce sur la loi Sapin 2.
Assurance emprunteur : la résiliation annuelle retoquée par le Conseil constitutionnel

Assurance emprunteur : la résiliation annuelle retoquée par le Conseil constitutionnel

09/12/2016 | Assurance vie | assurance emprunteur | conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision suite à l’examen de la loi Sapin 2. Si les dispositions relatives à l’assurance vie ont été jugées constitutionnelles, la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur a été censurée. L’assurance emprunteur ne sera pas résiliable annuellement. Pourtant, les partisans de cette mesure, mutualistes en tête,[...]

ACPR : cumulez, c'est autorisé... mais sous conditions !

ACPR : cumulez, c'est autorisé... mais sous conditions !

08/12/2016 | Fédération nationale de la mutualité française (FNMF) | ACPR | Gouvernance

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a précisé, sous la forme d’une notice, sa doctrine relative à la désignation des dirigeants effectifs et des fonctions clés, annoncée en juillet. Outre un rappel des grands principes de gouvernance, le régulateur tolérera, dans des cas bien précis, les situations de cumuls. Le timing aura été, in[...]