Accidents de la circulation : le Fonds de Garantie nomme un médiateur

Par - Publié le

,

,

Les victimes d’attentats terroristes indemnisées par le FGTI disposent déjà d’un médiateur.

Les victimes d’accidents de la circulation logées à la même enseigne que les victimes d’attentats ? Le FGTI (Fonds de Garantie des victimes du terrorisme et autres infractions) a mis en place un médiateur afin que les victimes d’attentats, contestant leur indemnisation, puissent disposer d’une écoute et d’un accompagnement. Le FGAO (Fonds de Garantie des assurances obligatoires) fait de même pour les victimes d’accidents de la circulation atteintes d’un préjudice corporel. Julien Rencki, directeur général du Fonds de Garantie, a ainsi nommé Philippe Dupuy médiateur du FGAO, après avis conforme du conseil d’administration.

Respect du droit des victimes

« Le médiateur est animé par des valeurs de service, d’écoute et d’empathie. Il intervient de façon personnalisée, indépendante et impartiale. Il prend en compte le contexte propre à chaque cas. Il veille au respect des droits des victimes et est tenu à la confidentialité. Il joue un rôle de facilitation du dialogue et recherche toute solution amiable pour éviter les litiges en lien avec la procédure d’indemnisation des victimes. Toute victime peut s’adresser au médiateur du FGAO si elle estime que ses droits n’ont pas été respectés », explique le FGAO.


Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher