Assemblée nationale : deux commissions décisives pour l'assurance

Par - Publié le

,

L’Assemblée a procédé jeudi 29 juin 2017 à l’élection des bureaux de ses commissions. Parmi les commissions permanentes, deux revêtent une importante essentielle pour le secteur de l’assurance, en l’occurrence, les commissions des Finances et des Affaires sociales

illustration Assemblee Nationale 
Paris
illustration Assemblee Nationale Paris

Les professionnels de santé et les anciens socialistes sont présents en nombre au sein du bureau de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. La présidente de cette commission est Brigitte Bourguignon, élue La République en Marche de la 6ème circonscription du Pas-de-Calais. Fonctionnaire de catégorie B, elle fut secrétaire nationale du Parti socialiste chargée du sport. Elle est aussi la députée sortante de sa circonscription, puisqu’elle avait été élue en juin 2012 sous l’étiquette PS contre un candidat UMP, Frédéric Wacheux. Selon sa fiche Wikipedia, elle a rejoint Emmanuel Macron et sollicite l'investiture En marche !, après avoir soutenu Benoit Hamon au premier tour de la présidentielle 2017, ce qui lui a valu d’être exclue du Parti socialiste.

Des vice-présidents non-socialistes

Le rapport général de la commission est Olivier Véran, un autre transfuge du Parti socialiste. Neurologue au CHU de Grenoble-La Tronche, il s’était engagé en politique au cours de la campagne présidentielle de 2012. Député de 2012 à 2015, il a déjà siégé à la commission des Affaires sociales de l’assemblée nationale, où il s’est particulièrement intéressé aux questions liées à la santé. Il avait abandonné son mandat au Palais, suite à la démission du gouvernement pour raisons de santé de Geneviève Fioraso, dont il était le suppléant. Il s’était aux côtés d’Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de 2017, et était à cette occasion devenu le référent santé du candidat En Marche !.

Les quatre vice-présidents de la commission des Affaires sociales sont Jean-Pierre Door (Les Républicains, Loiret 4e), Monique Iborra (La République en Marche, Haute-Garonne 6e), Bernard Perrut (Les Républicains Rhône 9e) et Jean-Louis Touraine (La République en Marche Rhône 3e). Mme Iborra et M. Touraine sont tous deux d’anciens élus socialistes.
Députée socialiste de Haute-Garonne depuis 2007, Mme Iborra a exercé huit ans en tant que sage-femme et exercé différentes fonctions dans le domaine sanitaire et social. Elle a rallié LREM en 2017.
Professeur de médecine, M. Touraine (qui n’a aucun lien avec l’ex-ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine) était député socialiste du Rhône depuis 2007, avoir après avoir exercé des mandats locaux depuis 1989. Il a lui aussi rejoint LREM cette année. 
Cardiologue de profession, M. Door exerce des mandats de député depuis 2002. Connu pour son implication dans les questions de santé, il était déjà vice-président de la commission des Affaires sociales depuis 2014.

Le bureau de la commission des finances

Dans la commission des finances présidée par l’ex-ministre du Budget de Nicolas Sarkozy, Éric Woerth (LR), le député LREM des Hautes-Alpes Joël Giraud a été désigné rapporteur général. Le bureau est composé de quatre vice-présidents : le député Modem des Yvelines Jean-Noël Barrot, la députée LREM de la Meuse Emilie Cariou, le député membre du groupe des constructifs (rassemblant des parlementaires LR, UDI et indépendants) Charles de Courson et le député LREM du Val-de-Marne Laurent Saint-Martin.

Quatre secrétaires terminent la liste : la députée LR du Jura Marie-Christine Dalloz, le macroniste Pierre Person, la socialiste Valérie Rabault et Marie-Christine Verdier-Jouclas élue LREM du TARN.


 



Effectuer une autre recherche

Rechercher