Assurance maladie : +2,2% pour les remboursements du régime général depuis janvier 2016

Par - Publié le

,

,

Les dépenses de soins de ville progressent notamment de 2,3% sur le premier quadrimestre 2016 et celles du régime général, en rythme annuel, d’1,9%.

Si la quasi-intégralité des dépenses d'assurance maladie progresse en 2016, celles de remboursement poursuivent leur décrue sur les premiers mois de l'année.
Si la quasi-intégralité des dépenses d'assurance maladie progresse en 2016, celles de remboursement poursuivent leur décrue sur les premiers mois de l'année.

L’objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam), fixé à 1,75% pour 2016, sera-t-il respecté cette année ? Rien n’est moins sûr avec les derniers chiffres de la Cnam : les remboursements de soins du régime général progressent de 2,2 % sur les quatre premiers mois de 2016, annonce l’Assurance maladie dans un communiqué. En rythme annuel, cette progression est pour l’heure de 1,9% en données CJO, contre 2% sur la base des chiffres de mars 2016.

Dans le détail, les dépenses de soins de ville progressent de 2,3% depuis le début de l’année, soit +1,7% en rythme annuel. Même taux de progression pour les dépenses d’établissements sanitaires (+2,3%), là où celles des établissements médico-sociaux grimpent de 1,8%.

Toujours moins de remboursements de médicaments

Les remboursements de soins médicaux et dentaires ont, plus particulièrement, augmenté de 2,4% (2,7% en rythme annuel). Si la différence entre les soins généralistes (+1,6%, +0,9% en rythme annuel) et spécialisés (+2,8%, +3,4% en rythme annuel) reste importante, l’Assurance maladie note toutefois que la croissance des remboursements de soins de médecine générale s’explique notamment par les versements au titre des rémunérations sur objectifs de santé publique (ROSP) effectués en avril 2016 : leur contribution s’élève à environ 1 point, contre 0,1 point pour les soins spécialisés.

A noter également sur ce premier quadrimestre la progression des remboursements de soins dentaires (+2%, +3% en rythme annuel), des indemnités journalières (+4,6% / +3,7%) ou encore des remboursements de soins d’auxiliaires médicaux (+4,3% / +4,7%). Les remboursements de médicaments, de leur côté, baissent toujours, de l’ordre d’1,4% sur le quadrimestre et de 2,7% sur les douze derniers mois.



Effectuer une autre recherche

Rechercher