Assurance maladie : dépenses en hausse de 2,5 % au premier semestre

Par - Publié le

,

,

Les remboursements de transport, d’auxiliaires médicaux et les indemnités journalières figurent parmi les postes en plus forte progression.

De janvier à juin 2017, les dépenses de soins de ville du régime général d’assurance maladie ont progressé de +2,5% (données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières, CVS CJO), indique un communiqué de la caisse nationale d’assurance maladie (Cnamts). Sur douze mois, l’évolution est de 3,1%. Les remboursements de soins médicaux et dentaires augmentent de +1,5% (CVS CJO) sur le semestre, avec une stabilité pour les généralistes, une progression de 2% pour les spécialistes et de 1,1% pour les soins dentaires.

Des transports toujours coûteux

Sur les six premiers mois, la progression des remboursements de soins d’auxiliaires médicaux est de +3,8%, principalement pour les soins infirmiers. Les remboursements de transports, souvent pointés du doigt dans la dérive des dépenses, poursuivent leur hausse à +4,7%, tandis que l’évolution des indemnités journalières s’établit à +4,6% sur les six premiers mois de l’année. Les remboursements au titre de la LPP (liste des produits et prestations, incluant l’optique) restent aussi un poste très dynamique avec une hausse de +5%.

Le médicament presque stable

En revanche, les dépenses de médicaments délivrés en ville sont quasiment stables à +0,3% sur le premier semestre, tandis que le seul poste en recul est celui des remboursements d’analyses médicales, qui diminuent de -0,8%. L’assurance maladie précise que ces données ne peuvent être comparées à l’Ondam (objectif de progression des dépenses voté par le Parlement dans le cadre du budget de la sécurité sociale), fixé à 2,1% pour 2017, en raison de différences de périmètre.



Effectuer une autre recherche

Rechercher