Assurance maladie : les dépenses de soins de ville en hausse de 2,3% au premier trimestre

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Au cours du premier trimestre 2014, les dépenses de soins de ville (c’est-à-dire les consultations, indemnités journalières et produits de santé) ont progressé de 2,3% en données corrigées des jours ouvrés et variations saisonnières (CVS-CJO) par rapport aux trois premiers mois de 2013, indique un communiqué de l'Assurance maladie. Cette évolution est inférieure au taux de l’Ondam (objectif d’évolution des dépenses voté par le Parlement dans le cadre du budget de la Sécu), qui s'élève à 2,4%. En revanche, en rythme annuel (les douze derniers mois rapportés aux douze mois précédents), l’augmentation est de 2,8%.

L’hôpital, principale source de hausse

Dans le détail, les remboursements de soins des médecins et dentistes progressent de 3,3% au premier trimestre. Les remboursements de soins d’auxiliaires médicaux (kinés, infirmières, etc) progressent de +5,7%. Les indemnités journalières affichent une hausse de 3,1%. En revanche, les dépenses de  médicaments sont en net recul, avec -1,4% sur le premier trimestre, confirmant la tendance enregistrée en 2013.

Enfin, à +3,3% au premier trimestre, les remboursements d’établissements sanitaires augmentent plus vite que les soins de ville. La hausse est de 3% pour le publics et de 5% pour le privé. Quant aux établissements médicaux sociaux, l’augmentation des dépenses est de 3,6%.
Tous postes confondus, les dépenses progressent de 2,9% en données corrigées au premier trimestre, soit 0,5 point de plus que l’Ondam.



Effectuer une autre recherche

Rechercher