Assurance maladie : progression de 2,1% des remboursements du régime général depuis janvier 2016

Par - Publié le

,

,

,

Les dépenses du régime général suivent un rythme de progression proche de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) pour 2016, soit une augmentation contenue à 1,9%, en rythme annuel.

La progression des remboursements de soins d’auxiliaires médicaux s'élève aujourd'hui à 3,9%, que ce soit sur les huit premiers mois de l'année 2016 comme en rythme annuel.
La progression des remboursements de soins d’auxiliaires médicaux s'élève aujourd'hui à 3,9%, que ce soit sur les huit premiers mois de l'année 2016 comme en rythme annuel.

Les trajectoires des remboursements de soins du régime général d’assurance maladie se précisent pour l’année 2016. Ces dépenses progressent de 2,1% sur la base des huit premiers mois de l’année : ce rythme tombe à 1,9% en rythme annuel et corrigé des variations saisonnières. Un taux sensiblement similaire à celui calculé ces derniers mois et proche de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) pour 2016 (1,75%).

Ce différentiel entre les tendances pour la seule année en cours, et en glissant sur les douze derniers mois, se vérifie sur les différents postes de dépenses. Celles de soins de ville progressent de 2,2% depuis début 2016, contre 1,8% en rythme annuel (données CVS CJO, corrigées des variations saisonnières), rythme nettement inférieur à celui calculé sur les sept premiers mois.

Toujours moins de médicaments remboursés

Les remboursements de soins médicaux et dentaires augmentent de 2,6% sur les huit premiers mois de 2016, contre 2,4% en rythme annuel. Forte distinction notable entre les soins de généralistes (1,5% / 0,4%) et les spécialistes (2,9% / 3,1%) : les remboursements de soins dentaires progressent de leur côté de 1,9% (2,5% en annuel).

A noter, également, dans ce relevé mensuel, la progression toujours continue des indemnités journalières (3,4% / 3,2%) et la tendance baissière confirmée par les médicaments, qu’ils soient délivrés en ville (-0,4% / -0,5%) ou qu’ils incluent la rétrocession (-0,6% / -1,8%).

Pour rappel, l’analyse mensuelle publiée par l’Assurance maladie concerne les seuls remboursements de soins du régime général, ce dernier représentant 86% du total des régimes intégrés à l’Ondam. Ce dernier, qui devrait être tenu de justesse pour l’année 2016, a par ailleurs été relevé à 2,1% pour l’année 2017 dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2017).



Effectuer une autre recherche

Rechercher