precedent Suivant Les propositions des candidats sur l'assurance 10 / 24

Assurance vie : l’Afer s’oppose aux propositions de François Hollande

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,


STÉPHANE AUDRAS/RÉA

L’Association française d’épargne et de retraite (Afer) a publié le 2 mars un communiqué condamnant fermement le projet de François Hollande de taxer davantage l’assurance vie. Le candidat socialiste a exprimé le souhait d’appliquer le barème de l’impôt sur le revenu (tranche de 5,5% à 41%) sur les produits d’épargne, dont l’assurance vie. Michel Sapin, en charge du programme présidentiel au PS, a précisé par la suite que cette mesure sera appliquée seulement aux nouveaux contrats et qu’elle ne concernera pas les contrats détenus depuis plus de huit ans, dont la fiscalité demeurera à 7,5% (auxquels il faut ajouter les prélèvements sociaux). Pour l’Afer, ces mesures sont « illusoires et désastreuses pour notre pays ». L’association d’épargnants rejette l’idée selon laquelle l’assurance vie serait réservée aux riches « L’assurance vie n’est pas un produit de classe. Elle est un instrument populaire pour répondre aux aléas de la vie de toutes les catégories socioprofessionnelles. » Elle rappelle que c’est ce produit, « avec 35% de ses actifs et près de 50% de notre dette publique nationale », qui finance le déficit public. Du coup, « en taxant l’assurance vie, on taxe tout ce à quoi elle sert : on taxe nos routes, nos écoles, notre santé, nos entreprises, nos emplois », estime l’Afer. Et l’association de conclure : « en attaquant l’assurance vie, c’est la France qui est attaquée. »

 


precedent Suivant Les propositions des candidats sur l'assurance 10 / 24


Effectuer une autre recherche

Rechercher