L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Avec le livre III, la Mutualité veut réaffirmer sa différence

Publié le 23 février 2017 à 17h 00 par Gwendal Perrin

Le rôle des assureurs complémentaires santé est contesté par un certain nombre de candidats à l’élection présidentielle. La Mutualité française, par la voix de son président Thierry Beaudet, entend bien riposter en axant sur ses spécificités d’opérateurs de soins.

Georges Rivoire / l’Essor Affiches
Georges Rivoire / l’Essor Affiches
« Non, les mutuelles ne sont pas des complémentaires santé comme les autres ! » Le message de Thierry Beaudet est limpide : le président de la Fédération natio­nale de la Mutualité française (FNMF) compte bien sur la […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher