L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Bilan ACPR : le paysage contrasté de la solvabilité des assureurs français

Publié le 02 novembre 2017 à 17h 00 par Aurélie Abadie

Un an après l’entrée en vigueur de la directive européenne Solvabilité 2, la France est-elle dans les clous ? Oui, à en juger par le bilan publié par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). L’Autorité, qui supervise 647 assureurs, dont 494 sont soumis au régime prudentiel de Solvabilité 2, a synthétisé les données réglementaires collectées dans « les états nationaux spécifiques » comptables et prudentiels. Globalement, les assureurs français apparaissent comme suffisamment capitalisés et « résilients », en ligne avec les exigences prudentielles de la directive. Au 31 décembre 2016, leurs fonds propres éligibles sont plus de 5 fois supérieurs au minimum de capital requis (MCR) et leur capital de solvabilité requis (SCR) pour faire face à un choc représente plus du double du minimum exigé. Mais ce satisfecit ne doit pas faire oublier des réalités très disparates, selon la taille des compagnies et leur activité, vie ou non-vie. S’ils sont de bons élèves, les assureurs français ne sont pas pour autant les premiers de la classe, leur ratio SCR restant en deçà de la moyenne en Europe.

[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher