CES 2017 : la Fédération française de l’assurance (FFA) s’invite à Las Vegas

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Alors que débute la cinquantième édition du Consumer electronic show (CES), le plus grand salon mondial de l’électronique grand public à Las Vegas dans le Nevada, la Fédération française de l’assurance (FFA) a entamé une tournée dans l’ouest américain au contact des innovations susceptibles de bousculer demain la chaine de valeur de l’assurance.

Une délégation de 26 personnes, menée par Bernard Spitz,est aux Etats-Unis pour rencontrer géants du numérique et observer les dernières innovations au CES 2017 de Las Vegas.
Une délégation de 26 personnes, menée par Bernard Spitz,est aux Etats-Unis pour rencontrer géants du numérique et observer les dernières innovations au CES 2017 de Las Vegas.

Déplacement au siège de Facebook, de Standford Research Institute (SRI) ou encore du GooglePlex à Mountain View avant l’ultime étape du CES 2017 de Las Vegas… La Fédération française de l’assurance (FFA), emmenée par son président Bernard Spitz, s’est offerte un carnet de route dans l’ouest américain résolument tournée sur l’innovation et ses applications demain au secteur de l’assurance.

Un voyage d’étude auquel participe une quinzaine de Chief Digital Officer (CDO) issus de grandes compagnies françaises.

Le CES est aujourd'hui au centre de la réflexion des assureurs français dans la mesure où les innovations présentées (objets connectés, e-santé, voiture connectée et véhicule autonome, dématérialisation…) sont de nature à compléter voire réinventer leurs offres.

FFA et Medef au coeur de la Silicon Valley

Une délégation de 26 personnes - dont Bernard Spitz, Virginie Fauvel, présidente de la commission numérique de la FFA et membre du Comité exécutif d’Allian­z France, et Arnaud Chneiweiss, délégué général -  se sont déplacés dans les sièges des géants du numérique en plein cœur de la Silicon Valley dont le GooglePlex, le siège social de la firme de Moutnain View, aux côtés du Medef et de son président Pierre Gattaz.

« Le voyage de la délégation aux Etats-Unis, organisé pour la quatrième année consécutive, est l’un des volets de la mobilisation du Medef en faveur de la transformation numérique de l’économie française », indique l'organisation patronale.

Identifier les innovations de demain

Suite de la visite californienne par  un détour au Standford Research Institue (SRI), cet institut de recherche californien qui intervient dans les domaines scientifiques et technologiques pour le compte des pouvoirs publics comme des entreprises privées, puis un stop au siège de Facebook à Palo Alto.

« Ce voyage permet aux membres de la commission numérique de la FFA d'échanger avec des start-ups innovantes, de grandes entreprises leaders de leurs secteurs et des fonds d'investissements sur les innovations (Intelligence Artificielle et deep-learning notamment, cyber sécurité,...) qui viendront très rapidement irriguer le monde de l’assurance », souligne Bernard Spitz.

Une terre où se mêle start-up et géants du web que les grands assureurs ont déjà explorée pour identifier les technologies de demain. En 2013, Axa y a implanté son « Axa Lab », une cellule de veille pour la direction marketing et distribution de l’assureur. Plus récemment en octobre dernier, Toyota, BMW et Allianz ont investi dans la start-up californienne Nauto, laquelle utilise des caméras et des systèmes d’intelligence artificielle pour comprendre les comportements des conducteurs au volant.

Maisons connectées, objets connectés et voitures autonomes

Après la Californie, la FFA se rendra à Las Vegas dans le Nevada où se tient la cinquantième édition du plus grand salon mondial de l’électronique grand public (CES). Un rendez-vous où seront attendus pas moins de 3 800 exposants venus présenter leurs innovations aux quelque 165 000 visiteurs.

Une édition 2017 où nombre de technologies seront susceptibles de bousculer la chaine de valeur de l’assurance : marketing, distribution, prévention des risques, gestion de sinistres…

 

  • La voiture autonome : le CES aura presque des allures de salon automobile tant les constructeurs (Ford, Toyota, Honda) et leurs sous-traitants (Nvidia, Qualcomm, Intel…) se sont accordés une place de choix pour promouvoir la voiture autonome et les progrès liés aux composants électroniques et la connectivité. Le constructeur californien Faraday Future dévoile son tout premier véhicule de production, le FF91, concurrent annoncé de  la Tesla.

 

  • L’internet des objets (IoT) et maison connectée : la tendance se confirme cette année. LG présentera son nouvel assistant permettant de contrôler par la voix son aspirateur, ou de modifier la température de l’air conditionné, si le système n’a pas anticipé de lui-même votre besoin.

 

  • L’intelligence artificielle : outre son apport dans l’émergence de la voiture autonome, l’intelligence artificielle peut bouleverser le travail des compagnies d’assurance. Dernier exemple en date : la société d’assurance vie japonaise Fukoku Mutual Insurance envisage de remplacer un quart de ses salariés du département des évaluations des paiements par un système d'intelligence artificielle, l'IBM Watson Explorer. Au total, 34 personnes devraient être licenciées d'ici à fin mars 2017, sur les 131 que compte le service. Un investissement de 200 millions de yens (1,6 M€ environ) et 15 millions de yens (122 000 €) par an pour la maintenance.

 

  • Les « chatbots » : ces robots conversationnels sont de véritables outils marketing qui créent de nouvelles formes d'interactions personnalisées entre les marques et les internautes (ou mobinautes). Aux Etats-Unis, une compagnie d’assurance a conçu un assistant virtuel capable de faire souscrire un contrat à la suite d’échanges avec le prospect. Il peut, dans un second temps, servir de point de contact pour récolter les informations en cas de sinistres. En Corée du Sud, Dongbu Insurance a annoncé en décembre dernier son intention de tester un service de chat bot sur une messagerie pendant six mois. En France, quelques assureurs et start-up ont sollicité l’ACPR pour étudier la mise en œuvre d’une telle technologie à des fins de distribution.

Bernard Spitz

Bernard Spitz

Président de la Fédération Française de l'Assurance (FFA)

Bernard Spitz est né en 1959 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). 1983 : diplôme en finance de l'ESSEC Business School. 1984 : diplôme en service public de Sciences Po. 1986 : diplôme de [...]

Lire la suite
Arnaud Chneiweiss

Arnaud Chneiweiss

Délégué général de la Fédération française de l'assurance (FFA)

Arnaud Chneiweiss est né le 28 juillet 1966 à Neuilly-sur-Seine.   Études au lycée Branly à Nogent-sur-Marne. 1984 -87 : Diplômé de  l'Institut d'études politiques (IEP) [...]

Lire la suite
Virginie  Fauvel

Virginie Fauvel

Responsable des activités digitales et market management d’Allianz France

Diplôme d’ingénieur des Mines de Nancy. 1997-2004 : Directrice CRM de la filiale de BNP Paribas, Cetelem. 2004-05 : Directrice de la stratégie Internet monde au sein de Cetelem. 2006-09 : Directrice [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher