Climat : l’assurance vie a un rôle à jouer

Par - Publié le

,

,

,

Dans le cadre du troisième Climate finance day, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé plusieurs initiatives en faveur du climat dont une vise l’assurance vie.

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances.
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances.
D.R.

A l’occasion du sommet sur le climat, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire s’est engagé à activer plusieurs leviers en faveur de la transition écologique. Parmi eux, un engagement concerne l’assurance vie. Bruno Le Maire souhaite, en effet, qu’en 2018 tous les contrats d’assurance vie proposent une unité de compte labellisée climat. L’idée développée hier au micro de France Inter : « nous souhaitons que tous les citoyens puissent, avec leur épargne, financer des projets verts », a expliqué le ministre.

La FFA s’est engagée

Un engagement qui fait suite à celui pris par la Fédération française de l’assurance il y a quelques jours ; ses membres s’engageant à inclure dans leur offre, d’ici fin 2018, et pour toute nouvelle souscription d’un contrat d’assurance vie, un support en unités de compte bénéficiant d’un label à caractère ESG (Environnementaux, sociaux et de gouvernance) et/ou climat comme le label transition écologique et énergétique pour le climat (TEEC) ou investissement socialement responsable (ISR).

Meilleur fléchage de l’épargne du LDDS

Le ministre a également indiqué un objectif concernant le livret de développement durable et solidaire (LDDS) de passer de 10 Md€ à plus de 100 Md€ de prêts dédiés à la transition énergétique.

Enfin, le ministre s’est félicité de la signature le lundi 11 décembre 2017 d’une charte des investisseurs publics rattachés à l’Etat, à savoir, la Caisse des dépôts et consignations, BPI France, etc. Ils devront désormais favoriser prioritairement les investissements comportant des critères d’impact climatique.



Effectuer une autre recherche

Rechercher