L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

COP21 : assureurs et réassureurs lancent un appel pour le climat...et à moins de réglementation

Publié le 29 novembre 2015 à 19h 55 par Sébastien Acedo

La grande conférence pour le climat (COP21) s'est ouvert ce dimanche 29 novembre, à Paris. L’industrie de l’assurance et réassurance internationale lance, à cette occasion, depuis la capitale, un « appel pour le climat » visant à la réussite des négociations. Et pour cause : de l’issue d’un accord dépendra le rapport futur des assureurs à la gestion des risques naturels en tant que porteur de risques et d'investisseurs institutionnels.

Sur la dernière décennie, les catastrophes naturelles ont généré un coût de 55 Md$ par an au niveau mondial pour l'assurance,soit une progression annuelle de l’ordre de 11%.
Sur la dernière décennie, les catastrophes naturelles ont généré un coût de 55 Md$ par an au niveau mondial pour l'assurance,soit une progression annuelle de l’ordre de 11%.
«  Il va falloir abandonner la notion de catastrophe naturelle. Certaines catastrophes ne le sont plus car elles sont la conséquence des activités humaines  », a déclaré le climatologue Jean Jouzel à l’occasion de la 7 e conférence internationale de la FFSA dédiée à la  réglementation financière […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher