Cyber-risques : 559 failles recensées dans le monde au premier semestre (étude SafeNet)

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Plus de 375 millions d’enregistrements auraient été volés ou perdus au premier semestre à cause de 559 failles répertoriées dans le monde, soit 1355 enregistrements volés ou perdus par seconde. Le vol d’identités est, selon SafeNet, la cause principale des failles avec 58% des incidents et 88% des enregistrements volés.

 

SafeNet vient de publier les principales conclusions de son étude Breach Level Index (BLI) pour le deuxième trimestre. Des résultats qui mettent encore en avant les risques de cybercriminalité qui ne touchent donc pas que les Orange, Target, Sony et consorts... En effet, l’entreprise spécialisée dans la protection des données rappelle dans cette étude qu’entre avril et juin 2014, 237 failles ont été recensées à travers le monde compromettant plus de 175 millions d’enregistrements de données contenant des informations financières et personnelles de clients.

L'Allemagne, deuxième pays le plus touché

A l’échelle du premier semestre, ce seraient plus de 375 millions d’enregistrements qui ont été volés ou perdus à cause de 559 failles répertoriées dans le monde, soit 1355 enregistrements volés ou perdus par seconde. Selon cette étude, le domaine de la santé totalise 23% des incidents. Le vol d’identités est, selon SafeNet, la cause principale des failles avec 58% des incidents et 88% des enregistrements volés. En termes de géolocalisation de ces attaques, les Etats-Unis arrivent largement en tête, totalisant 85% des enregistrements touchés à travers le monde. L’Allemagne arrive cependant en seconde position avec près de 10% du total des enregistrements corrompus.

Un impact potentiel sur la fidélisation clients

En parallèle de cette étude, SafeNet a mené une enquête sur la fidélisation client auprès de plus de 4500 consommateurs. Cette dernière révèle que 40% d’entre eux déclarent avoir l’intention de ne plus entretenir de relations commerciales (achats ou services) avec des marques ayant subi une faille de sécurité. Un pourcentage qui monte à 65% si la faille constatée concerne les données financières des clients.

De Domino's pizza à la BCE

Il y a un peu moins d'une semaine, SafeNet revenait également sur deux attaques recensées ou tout du moins officialisées durant ce mois de juillet. Le prestataire évoquait ainsi le fait que la chaîne de livraison de pizzas Domino’s ainsi que la Banque centrale européenne ont récemment annoncé avoir été victime d’un vol de données personnelles de certains de ses clients. Preuve une nouvelle fois que les attaques cyber peuvent toucher n’importe quel secteur d’activité.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher