precedent Suivant L'assurance, un secteur qui recrute (E-dossier) 9 / 12

Evolution des métiers dans l'assurance : les 5 chiffres clés de la branche

Par - Publié le

,

,

,

,

Viellissement de la population, féminisation des effectifs...Suite à la présentation ce 16 décembre du rapport annuel de l'Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance (Oema), focus sur cinq données importantes de la branche, avec Norbert Girard, secrétaire général de l'Oema. 

Norbert Girard, secrétaire général de l'Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance (Oema)
Norbert Girard, secrétaire général de l'Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance (Oema)
DR

146 600 : L’effectif global de la branche de l’assurance. Soit un recul de 0,3% par rapport à 2013.

L'avis de Norbert Girard : « Même si repli est modéré, c’est tout de même la deuxième année consécutive qu’on observe une diminution des effectifs. C’est le signe d’une légère érosion. Pour autant, malgré la crise économique, quasiment tous les départs dans la branche continuent d’être compensés par des arrivées ».
 

6 069 : Le nombre de recrutements en CDI en 2014. Après une hausse de 3,5% en 2013 cet indicateur enregistre en 2014 une baisse de 10,7%.

L'avis de Norbert Girard : « Dans un contexte d’incertitude économique, plus nos entreprises feront la promotion de l’alternance, plus le pourcentage des embauches en CDI aura tendance à reculer ».
 

42,5 ans : L’âge moyen de la population (+0,1 an par rapport à 2014).

L'avis de Norbert Girard : « Depuis plusieurs années, le phénomène du papy-boom ne correspond pas à un pic de départs, mais à une montée progressive jusqu’à un plateau que nous sommes en train d’atteindre. L’âge moyen des effectifs devrait donc se stabiliser dans les années à venir, à moins que la modification récente des conditions de départ à la retraite ne change la donne ».
 

60% : La part des femmes dans les effectifs de l’assurance (+0,3 point), l’une des plus élevées parmi les branches professionnelles.

L'avis de Norbert Girard : « Si on veut faire la promotion de l’égalité hommes/femmes dans l’assurance, cela doit se faire dans les deux sens ! La tendance à la féminisation du secteur devrait d’ailleurs être entretenue au cours des prochaines années, du fait de la part toujours importante des femmes dans les recrutements (59,4% des entrants, NDLR) ».
 

1 sur 10 : La part de CDI qui quitte aujourd’hui une entreprise de la branche (10,3%).

L'avis de Norbert Girard : « Ce turn-over implique la population commerciale qui est très volatile, mais également les nombreux départs à la retraite ». 

precedent Suivant L'assurance, un secteur qui recrute (E-dossier) 9 / 12


Effectuer une autre recherche

Rechercher