Formation : une réorganisation majeure au sein de l'Ifpass

Par - Publié le

,

,

,

Après avoir traversé une période de turbulence, l'Institut de formation de la profession de l'assurance (Ifpass) vient de conclure un partenariat avec un géant du monde de la formation. Un rapprochement qui lui permet désormais d'entrevoir l'avenir plus sereinement. 

« Il était primordial de trouver un partenaire du monde de la formation pour assurer notre pérennité », explique Laurent Arachtingi, dg de l'Ifpass.
« Il était primordial de trouver un partenaire du monde de la formation pour assurer notre pérennité », explique Laurent Arachtingi, dg de l'Ifpass.

Comme annoncé dans l’Argus de l’assurance du 16 septembre dernier, l’Institut de formation de la profession de l’assurance (Ifpass) vient d’officialiser son rapprochement avec le groupe IGS. Ce 17 octobre, à l’occasion d’une Assemblée générale extraordinaire de l’Ifpass, les nouveaux statuts de ce partenariat avec le leader dans la formation et la certification de compétences profes­sionnelles pour les entrepri­ses des métiers du tertiaire ont en effet été adoptés.

Une gouvernance modifiée

Principale conséquence de ce rapprochement : le mode de gouvernance paritaire de l’organisme, jusqu’ici en place, prend fin. Alors qu’il était composé d’un collège « employeurs » et d’un autre « salariés », le nouveau conseil d’administration de l’Ifpass sera composé de sept membres : quatre issus du secteur de l’assurance et trois du groupe IGS. Roger Belot est maintenu à son poste de président, et Laurent Arachtingi à celui de directeur général.

Les salariés toujours liés à la CCN de l'assurance

Comme indiqué dans les nouveaux statuts, les partenaires sociaux de la branche conserveront un rôle dans l’Ifpass, puisqu’ils seront associés au Comité d’orientation pédagogique et scientifique (Cops) mis en place dans le cadre du partenariat avec l’IGS. Quant aux 80 salariés de l’Ifpass, ils seront toujours rattachés à la convention collective de l’assurance. Pour rappel, l’Ifpass a connu des difficultés financières en 2014, affichant un déficit sur l’exercice de 4M€. « Nous sommes arrivés au constat qu’il était primordial de trouver un partenaire du monde de la formation pour assurer notre pérennité, mais aussi afin de profiter d’innovations pédagogiques », soulignait Laurent Arachtingi, en septembre dernier, dans l’Argus. Avant d'ajouter : « Nous avons désormais l'ambition de devenir un pôle d'excellence d'ici 2020 ».  


Laurent  Arachtingi

Laurent Arachtingi

Directeur général de l’Institut de formation de la profession de l’assurance (IFPASS)

Maîtrise en droit des affaires. Diplôme d'études approfondies en droit social. 1994-97 : juriste chez le Groupe des Industries Métallurgiques (GIM) UIMM. 1997-99 : juriste chez [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher