L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Inondations : «20 à 25 M€ de pertes non assurées» pour Mandelieu-la-Napoule

Publié le 15 octobre 2015 à 09h 44 par Sébastien Acedo

Avec un bilan de huit morts  et d’importants dégâts, Mandelieu-la-Napoule, commune des Alpes-Maritimes, a payé un lourd tribut aux inondations d’une rare intensité qui ont frappé la Côte d’Azur, le 3 octobre dernier. Dix jours après les événements, David Konopnicki, le directeur de cabinet du maire de la ville, estime à 25 M€ le montant des pertes non assurées pour la commune et s’en prend aux lois qui imposent toujours plus de construction aux élus au mépris des règles élémentaires de prévention des risques naturels.

David Konopnicki, directeur de cabinet du maire de Mandelieu-la-Napoule.
David Konopnicki, directeur de cabinet du maire de Mandelieu-la-Napoule.
EXCLUSIF     Les plans de prév entions des risques naturels (PPRN) se sont-ils révélés utiles lors des inondations du 3 octobre ? Le ciel nous est tombé sur la tête. Huit décès ont été recensés au niveau de la commune. Est-ce que les PPRN et autres documents de prévention ont été efficaces ? Sûrement pas. Il […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher