Institutions internationales - Page 2

La prolongation d’un an a été décidée sur la base des recommandations de l’ESMA, le régulateur européen des marchés financiers, lequel s’estimant dans l’incapacité de collecter au 3 janvier 2017 des données de près 15 millions d’instruments financiers auprès de quelque 300 plateformes de négociations.
La directive MIF 2 reportée d’un an par la Commission européenne

La directive MIF 2 reportée d’un an par la Commission européenne

11/02/2016 | Commission européenne | Directive | Marchés financiers

La Commission européenne a proposé de reporter d'un an, à janvier 2018, l'entrée en vigueur de la directive MiFID II (ou MIF2), qui réforme les règles en vigueur sur les marchés d'instruments financiers arguant de la « complexité des infrastructures techniques à mettre en place. » Bruxelles lâche du lest sur le calendrier réglementaire. La Commission[...]

Sur la dernière décennie, les catastrophes naturelles ont généré un coût de 55 Md$ par an au niveau mondial pour l'assurance,soit une progression annuelle de l’ordre de 11%.
COP21 : assureurs et réassureurs lancent un appel pour le climat...et à moins de réglementation

COP21 : assureurs et réassureurs lancent un appel pour le climat...et à moins de réglementation

29/11/2015 | Axa | Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (GEMA) | Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA)

La grande conférence pour le climat (COP21) s'est ouvert ce dimanche 29 novembre, à Paris. L’industrie de l’assurance et réassurance internationale lance, à cette occasion, depuis la capitale, un « appel pour le climat » visant à la réussite des négociations. Et pour cause : de l’issue d’un accord dépendra le rapport futur des assureurs à la gestion des[...]

Article extrait du dossier C'était en 2015 : après les inondations des Alpes-Maritimes, la mobilisation et les propositions de l'assurance (E-dossier)

Avec son « fonds de pension à la  française », le ministre de l’Economie a tenu à rappeler qu’il n’entendait pas « s’attaquer à l’équilibre entre le système de retraite par répartition et par capitalisation en France, ni même modifier les produits d’épargne retraite »
Epargne retraite : Emmanuel Macron présente son «fonds de pension à la française»

Epargne retraite : Emmanuel Macron présente son «fonds de pension à la française»

27/11/2015 | épargne retraite | retraite supplémentaire | Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA)

En marge de la 7e conférence internationale de la FFSA, le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a détaillé les contours de son « fonds de pension à la française ». Son objectif : flécher une partie des 130 Md€ d’encours des régimes de retraite supplémentaire en France vers le financement de l’économie réelle, c'est-à-dire des entreprises. Quitte à revoir[...]

Selon les estimations de l’UNISDR, « le vrai coût annuel des pertes liées aux catastrophes - incluant les séismes et les tsunamis - oscille entre 250 et 300 000 Md$ », peut-on lire dans le rapport
Climat : les catastrophes naturelles ont tué 606 000 personnes depuis 1995

Climat : les catastrophes naturelles ont tué 606 000 personnes depuis 1995

23/11/2015 | catastrophes naturelles | Institutions | climat

En vingt ans, les catastrophes naturelles ont provoqué la mort d’un peu plus de 600 000 personnes et près de 1,891 trillion de dollars (1,891 milliard de milliards de dollars) de pertes économiques, selon un rapport publié par le bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR) à sept jours de la COP21. A une semaine de la[...]

« Renforcer la résilience des institutions financières et améliorer la stabilité du système financier sont cruciaux pour soutenir la croissance et le développement. (…) Nous avons approuvé la première version du higher loss obsobency pour les assureurs d’importance systémique », ont déclaré dans un communiqué commun les chefs d’Etats réunis lors du G20.
Assureurs systémiques : le G20 approuve les exigences de capital supplémentaire

Assureurs systémiques : le G20 approuve les exigences de capital supplémentaire

17/11/2015 | AIG | Aviva | Axa

Réunis à Antalya en Turquie les 15 et 16 novembre 2015, les pays du G20 ont adopté la première version du « Higher loss absorbency » (HLA), ce matelas de sécurité en capital supplémentaire que devront détenir les assureurs réputés systémiques à partir de 2019. Il représentera en moyenne 10% de fonds propres supplémentaires. La décision politique est[...]

Attentats à Paris : «Le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité» (F.Hollande)

Attentats à Paris : «Le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité» (F.Hollande)

16/11/2015 | ministère de l'Intérieur | Acteurs | Institutions

Trois jours après les attentats qui ont frappé Paris et la Seine Saint-Denis vendredi 13 novembre au soir, François Hollande s’est exprimé devant le Congrès de Versailles (Assemblée nationale et Sénat). Il a formulé plusieurs annonces dont la création de milliers de postes dans « les forces de sécurité ». Un discours solennel à la hauteur de la gravité[...]

Les travaux techniques du superviseur européen, dont le rapport ainsi que l’analyse coût/bénéfice sont attendus pour fin janvier, porteront notamment sur la définition des entreprises d’infrastructures ainsi que des critères d’identification des investissements jugés « safe » dans ces entreprises.
Solvabilité 2 : vers un régime prudentiel allégé pour les investissements dans les entreprises d'infrastructures ?

Solvabilité 2 : vers un régime prudentiel allégé pour les investissements dans les entreprises d'infrastructures ?

09/11/2015 | Solvabilité 2 | Commission européenne | solvabilité

Dans un courrier adressé à l’Eiopa, la Commission européenne a demandé au superviseur européen de se pencher sur le traitement prudentiel des investissements dans les entreprises d’infrastructures (bâtiments, énergie, autoroutes...) dans le cadre de la révision des actes délégués de Solvabilité 2. Cet avis est attendu pour la fin du mois de janvier 2016.[...]

Dans son rapport, l’IAIS indique que le HLA requis représentera environ 10% du BCR (Basic capital requirements), les exigences minimales en fonds propres qui ont été élaborées en 2014 et approuvées lors du G20 de Brisbane en novembre 2014.
Assureurs systémiques : bientôt de lourdes charges en capital ?

Assureurs systémiques : bientôt de lourdes charges en capital ?

07/10/2015 | Supervision | IAIS | G20

A l’issue d’une consultation publique, le Conseil de stabilité financière (FSB) a publié le calibrage des nouvelles exigences de capital supplémentaire - le HLA (higher loss absorbency) - requis à compter de 2019 pour les assureurs qui présentent un caractère systémique, c'est-à-dire dont un défaut pourrait faire dysfonctionner le système. Des charges en[...]

COP21 : François Hollande appelle les entreprises à la rescousse

COP21 : François Hollande appelle les entreprises à la rescousse

10/09/2015 | Institutions | climat | événements climatiques

A 81 jours du coup d’envoi officiel de la grande conférence de l’ONU sur le climat qui se tiendra à Paris (« COP21 »), François Hollande a déroulé le tapis vert pour près de 450 invités issus de la société civile dont une soixantaine de chefs d’entreprise. Une opération séduction alors que le « financement reste l’un des fondements pour parvenir à un accord[...]

« Les risques d’un échec sont là. Ceux qui pensaient que ce serait un parcours tracé conduisant à Paris avec des accords signés. Je dois les décevoir, cela ne se passera pas comme cela », a déclaré François Hollande.
COP21 : François Hollande met en garde contre «les risques d’un échec»

COP21 : François Hollande met en garde contre «les risques d’un échec»

07/09/2015 | Finance | Institutions | climat

A moins de trois mois de la grande conférence de l’ONU sur le climat (COP 21) qui doit se tenir à Paris, François Hollande a reconnu, en conférence de presse, que « les risques d’un échec sont là ». « Les risques d’un échec sont là. Ceux qui pensaient que ce serait un parcours tracé conduisant à Paris avec des accords signés, je dois les décevoir, cela ne[...]

Un rapport de l'OCDE alerte sur la menace des taux bas sur la solvabilité des assureurs vie.
Assurance vie : l'OCDE s'inquiète à son tour de la menace des taux bas

Assurance vie : l'OCDE s'inquiète à son tour de la menace des taux bas

24/06/2015 | Assurance vie | solvabilité | Ocde

L'assurance vie et le contexte de taux bas pourraient mettre en péril la solvabilité des assureurs, selon un rapport de l'OCDE. Après l'alerte de la Banque de France, du Haut Conseil en stabilité financière (HCSF), mais aussi, au niveau international, du Fonds monétaire international (FMI) ou du régulateur européen, l’European insurance and occupational[...]

Les capitaux alternatifs alloués à des solutions de réassurance ont représenté un montant de 63,8 Md$ en 2014. Photo : DR
Catastrophes naturelles : des couvertures d'assurance aussi risquées que les subprime ?

Catastrophes naturelles : des couvertures d'assurance aussi risquées que les subprime ?

15/05/2015 | réassurance | Livre | Réassureurs

Des chercheurs de la Cass Business School à Londres ont assimilé les obligations catastrophe (ou cat bonds), utilisées par les assureurs et réassureurs pour se protéger des cat'nat', aux crédits subprime. Voilà un ouvrage qui vient écorner l’image des « cat bonds » ou obligations catastrophe. Dans Making a market for acts of god, trois universitaires de[...]