Les Journées du Courtage 2013

Suivant

JDC 2013 : PME, une cible qui attise encore les convoitises

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Lors des Journées du courtage 2013, qui se sont déroulées les 17 et 18 septembre derniers, l'Argus de l'assurance a animé trois conférences. L'occasion pour courtiers et assureurs de s'exprimer publiquement sur des sujets d'actualité. L'équipe de l'Argus TV était sur place. Découvrez les temps forts de la conférence «TPE/PME : comment conquérir un marché très convoité ?» animée par Thomas Baume.

DOSSIER   VIDEO  

Les petites et moyennes entreprises (PME allant de 1 à 20 M€ de chiffre d’affaires) sont au centre de bon nombre d’attentions des entreprises du secteur de l’assurance. Des grandes sociétés de courtage aux compagnies d’assurance spécialisées dans les risques d’entreprises, en passant par les courtiers grossistes, tout le monde souhaite avoir sa part du gâteau. Pour autant, cette cible friande de proximité est loin d’être acquise à ces nouveaux acteurs. En effet, ces chefs d’entreprises sont largement déjà courtisés par les agents généraux, les courtiers de proximité et autres bancassureurs.

Des sujets sensibles abordés

Lors de la dernière conférence des Journées du courtage des 17 et 18 septembre derniers, Jean-Paul Babey, directeur général d’Alptis, François Martinache, président d’Amlin France, Dominique Sizes, président de la CSCA et responsable de Verspieren International, ainsi que Gilles Bénéplanc, directeur général France de Gras Savoye, sont revenus sur le potentiel de ce nouveau marché. Ils détaillent également la force qu’ont les courtiers grossistes et les assureurs spécialisés travaillant principalement avec un réseau composé de courtiers de proximité sur ce genre de cible.

Ils passent aussi en revue les problématiques que pourrait poser la transparence des rémunérations que préconise la refonte de la directive européenne sur l’intermédiation (DIA2). Ils reviennent également sans concession sur l’offre assurantielle déployée et sur la manière dont les assureurs généralistes appréhendent ce marché.


Suivant


Effectuer une autre recherche

Rechercher