La Bafin craint pour la survie de certains assureurs allemands

Par - Publié le

,

,

,

,

L'organisme de tutelle du secteur financier en Allemagne (Bafin) craint que certains assureurs ne survivent pas à la crise après Solva 2, car ils souffrent plus que les autres de la baisse prolongée des taux d’intérêts. «Je ne suis pas sûr qu'ils surmonteront tous l’épreuve», a déclaré le directeur de la section « surveillance assureurs » de la Bafin à l’occasion d’un discours à l’université de Francfort. Felix Hufeld a estimé que des assureurs allemands pourraient bientôt arriver au bout de leurs capacités en augmentant leurs capitaux propres réglementaires pour garantir leur solvabilité.

La reprise des polices «toxiques»

En cas de problème, il s’est dit favorable à la reprise des polices «toxiques» par la structure de défaisance des assureurs allemands (Protektor). «Nous devons nous y préparer», a prévenu Felix Hufeld. Selon la Bafin, qui supervise 90 assureurs en Allemagne, le secteur est obligé d’augmenter ses capitaux propres réglementaires de 3 à 5 Md€ par an. «Solva 2 n’est pas parfait. Mais les assureurs allemands doivent maintenant s’y résoudre et faire face à la réalité», a-t-il ajouté.
 



Effectuer une autre recherche

Rechercher