La Mutualité fonction publique s’ouvre aux acteurs paritaires

Par - Publié le

,

,

,

,

,

L’union de mutuelles de fonctionnaires accepte la candidature du pôle fonctions publiques d’AG2R La Mondiale.

Serge Brichet, président de la Mutualité fonction publique.
Serge Brichet, président de la Mutualité fonction publique.
MFP

C’est un tournant historique pour la Mutualité fonction publique (MFP). Réunis jeudi 7 juin en assemblée générale, ses délégués ont voté à l’unanimité l’ouverture de l’union politique mutualiste aux opérateurs protégeant des personnels des services publics et relevant du monde non lucratif. « Ce vote est un signe fort et avant tout la traduction du contexte de profondes mutations de l’environnement de la protection sociale et des alliances entre familles de complémentaires. Il était impératif pour la MFP de tracer ses nouvelles perspectives politiques et la question de son ouverture au jardin non lucratif s’est naturellement posée », a déclaré Serge Brichet, président de la MFP.

Une première candidature sera prochainement examinée par un « comité d'agrément », suite au vote à l'unanimité de l'AG : celle du Pôle Fonctions publiques d’AG2R-La Mondiale qui regroupe quatre entités mutualistes de Livre 2 et couvre quelque 225 000 bénéficiaires, en l’occurrence la Mutuelle du ministère de la Justice (MMJ), la Mutuelle nationale des sapeurs-pompiers de France (MNSPF), la Mutuelle des hôpitaux de la Vienne (MHV) et Territoria l’ex-Smacl Santé qui doit d’ailleurs quitter le giron du groupe paritaire.

Une nouvelle fédération

Cette évolution inédite a exigé des modifications statutaires. Pour permettre l’ouverture à d’autres acteurs du monde non-lucratif, les délégués ont voté la transformation de la MFP d’union politique relevant du livre 1 du code de la mutualité en fédération. Une nouvelle fédération qui sera adhérente à la Mutualité française (FNMF).

La Mutualité Fonction Publique regroupe aujourd’hui 20 mutuelles ou unions de mutuelles professionnelles relevant des Livres II et III du Code de la Mutualité, issues des trois fonctions publiques. En 2018, les mutuelles de la Fonction publique, réunies au sein de la MFP, représentent, au titre du régime obligatoire 5 millions d’assurés et ayants-droit, et 6 milliards d’euros par an de prestations versées et, au titre du régime complémentaire 4 millions d’adhérents actifs et retraités ; 6,5 millions de personnes protégées et plus de 3 milliards de prestations servies (vie et non vie).


1 réaction

First | 08/06/2018 - 09H23

Il y a quelques années, lorsque l’on parlait des IP aux mutuelles, cela était sacriliège ... les temps ont changé : tant mieux.

Espérons cependant que cela ne soit pas seulement car « nécessité fait loi » pour la MFP et son président qui rappelons le a vu le départ de d’INTERIALE notamment.

Signaler un abus |  CITER


Effectuer une autre recherche

Rechercher