L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Le report de l'assurance vie à la succession ne concerne que les primes manifestement exagérées

Publié le 23 août 2016 à 14h 17 par Jérôme Speroni

Les primes manifestement exagérées versées sur un contrat d'assurance  vie peuvent être réintégrées dans la succession du souscripteur.
Les primes manifestement exagérées versées sur un contrat d'assurance vie peuvent être réintégrées dans la succession du souscripteur.
©Fotolia
Les faits Une caisse d’assurance retraite régionale assigne l’unique héritière d’une personne décédée, allocataire du Fonds national de solidarité (désormais « allocation de solidarité aux personnes âgées : ASPA »  - et « allocation supplémentaire »), afin de se voir […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher