Les fraudes à la carte bancaire continuent d’augmenter

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

L’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement, émanation de la Banque de France créée en 2001, vient de publier son rapport pour l’année 2012. La fraude à la carte bancaire continue d’augmenter depuis 5 ans et représente 450,7 M€ en 2012 (contre  413,2 M€ en 2011). Cette hausse s’expliquerait par une progression de la fraude au niveau international (+11,2%) et de celle sur Internet (+37%).

Autre élément intéressant, le rapport souligne une forte augmentation des attaques de distributeurs automatiques de billets (+73% par rapport à 2011) et de points de vente (2,5 fois plus de cas qu’en 2011), qui sont devenus des « cibles privilégiées pour des réseaux de fraude organisés ».

Classement de la fraude par secteurs

Le rapport fait un classement de la fraude par secteurs. Or, avec 0,5 M€ de fraude, le secteur de l’assurance apparaît comme l'un des moins exposé, juste devant le secteur de la cosmétiques (0,2 M€). Le secteur des commerces est en tête avec un montant de fraude s’élevant à 28, 87 M€, suivi de prêt par les voyages et transports, dont la fraude s’élève à 25,7 M€.

Au-delà des chiffres, l’observatoire donne des conseils de prudence aux détenteurs de cartes et consacre une annexe 2 à la « protection du titulaire en cas de paiement non autorisé ». Il rappelle les règles de responsabilité, notamment de la banque, en cas de fraude. Ainsi, en principe, le titulaire spolié doit être totalement remboursé par sa banque en cas de retrait ou de paiement frauduleux. Dans certains cas, notamment de retrait ou paiement avec le code, une franchise de 150 euros restera à sa charge. Notons également que c’est à la banque de porter plainte et non à la victime.



Effectuer une autre recherche

Rechercher