Les sociétés d'expertise s'unissent au sein d'une fédération

Par - Publié le
Cette nouvelle organisation professionnelle a été créée pour mieux aborder les problématiques des sociétés et groupements quelle que soit leur spécialité - dommages, responsabilités ou construction.

Les mutations qui bouleversent l'univers des experts ont amené les professionnels du secteur à se doter d'une nouvelle organisation syndicale : la Fédération des sociétés d'expertise (FSE). Depuis de nombreuses années, en effet, les cabinets indépendants rejoignent des groupements, fusionnent ou se voient absorbés par des sociétés d'expertise. Derniers exemples en date : le rachat de Gab Robins par Lindsay Cunningham ou, encore, la création d'Adenes, une holding réunissant six sociétés d'expertise, soit au total plus de 1 000 salariés, ce qui fait de ce nouvel ensemble l'acteur le plus important en termes d'effectifs.

Des entrepreneurs devenus salariés

Dans ce contexte, l'expert, jadis entrepreneur indépendant, intervient de plus en plus en tant que salarié. Mais au sein des multiples organisations syndicales réunissant des personnes physiques, les problématiques spécifiques aux entreprises n'étaient pas abordées. Créés autour d'une spécialité (dommages, construction, etc.) ou à la suite de dissensions, les sept syndicats du secteur ont surtout pour vocation de traiter de sujets techniques et métiers.

Réunie au sein de la Fédération des experts créée en 2000 à l'initiative de la Compagnie des experts agréés - le principal syndicat -, la profession tente une première fois de faire évoluer le paysage des organisations professionnelles. « Quand j'ai accepté de prendre la présidence de la Fédération des experts en 2007, c'était pour fusionner un maximum de syndicats et créer un espace consacré aux entreprises, mais les différences de taille et d'objectifs des syndicats membres ont vite montré les limites de cette organisation. Il était nécessaire de créer cet espace entreprise en dehors des structures existantes », explique Christian de Belair, élu président de Fédération des sociétés d'expertise (FSE) lors de l'assemblée générale constitutive du 15 décembre 2009.

À ce jour, une quinzaine de sociétés et de groupements d'expertise, représentant plus de 90 % des effectifs de la profession, ont rejoint la FSE. « Les petites structures, encore nombreuses dans certaines branches d'activité, n'ont pas été présentes lors de la construction de la FSE, remarque Christian de Belair, mais les portes leur sont ouvertes. » Autre catégorie d'absents : les experts d'assurés.

« Il ne paraît pas utopique d'imaginer des axes de rassemblement dans un futur proche », observe Christian de Belair. Élu exceptionnellement pour un mandat d'un an au lieu de trois, le président de la FSE se donne pour objectif de créer des synergies et d'initier le mouvement avant de passer le relais.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous