Médicaments : l’Assurance maladie récompense plusieurs start-up lors d’un hackathon

Par - Publié le

,

,

,

Deuxième hackathon organisé par l’Assurance maladie qui, en cette année 2016, voulait valoriser des projets portant sur le bon usage du médicament.

L'Assurance maladie, suite au succès de ce
L'Assurance maladie, suite au succès de ce "Hackathon Médicament", envisage déjà une troisième édition sur un thème restant à définir.

5 mois de travail, 6 jurés, 42 projets présentés, 5 finalistes et, au final, 2 vainqueurs ex aequo : la seconde édition du hackathon de l’Assurance maladie, consacré cette année au médicament, confirme l’intérêt de la Cnamts pour les projets collaboratifs entre les start-up et les professionnels de santé.

Ce «Hackathon Médicament» a ainsi été l’occasion de présenter des projets innovants au service du bon usage du médicament : aide à la prescription, amélioration de l’observance, information du patient… Ces projets se basent sur l'utilisation de la base Open Medic, lancée fin 2015, regroupant des informations sur les 2,3 milliards de boîtes de médicaments remboursées par les régimes obligatoires en 2014.

«La réussite de ce deuxième Hackathon conforte le souhait de la Cnamts de poursuivre cette approche partenariale initiée en 2015 et qui s’intègre pleinement dans la démarche engagée depuis plus de 10 ans pour favoriser l’accès et l’exploitation des données du système national d’information inter-régimes d’assurance maladie (SNIIRAM) dont elle assure la gestion» note d’ailleurs l’Assurance maladie, alors même que les données de santé ont tout récemment fait l’objet d’un rapport critique de la Cour des Comptes.

Deux projets récompensés

Sur les cinq projets finalistes retenus, deux vainqueurs ont été conjointement désignés par un jury présidé par Nicolas Revel et comprenant notamment Henri Verdier, remportant chacun une dotation de 5 000 euros. «Observ’am», projet commun de la Care Factory et du cabinet Jalma, est une application mobile d’aide à l’adhésion au traitement dans le cadre de chimiothérapies orales : elle permet ainsi un accompagnement quotidien personnalisé du patient et facilite les communications avec le médecin.

«Track Medoc», projet mené par une équipe pluridisciplinaire spécifiquement créée pour ce hackathon, est un site Internet d’aide à la prescription, qui permet au professionnel de santé de confronter ses habitudes de prescription à celles des autres professionnels présents : il peut ensuite accéder à des conseils, recommandations, échanges et autres littératures scientifiques pour faciliter ses décisions.


1 réaction

Dr Paul Mandelbrojt | 13/05/2016 - 06H56

Merci pour cet article. Je représente l'équipe Trackmedoc. Si vous souhaitez comprendre un peu mieux la technique que nous avons mis au point, je vous invite à consulter http://www.data.gouv.fr/fr/reuses/trackmedoc/

ou mon profil Linkedin

Signaler un abus |  CITER


Effectuer une autre recherche

Rechercher