Odile Kirchner nommée déléguée à l’économie sociale et solidaire

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Depuis le 1er janvier 2016, Odile Kirchner, actuelle secrétaire générale du Conseil national de l’Industrie, occupe la fonction de déléguée à l’économie sociale et solidaire (ESS). Sa nomination vient compléter le processus de transfert de l’administration de l’ESS du ministère des Affaires sociales à celui de l’Economie.

Lors du dernier Conseil des ministres de l’année 2015, qui s'est tenu le 23 décembre, Odile Kirchner, actuelle secrétaire générale du Conseil national de l'Industrie, a été désignée à cette fonction. Elle sera rattachée auprès du directeur général du Trésor.
Lors du dernier Conseil des ministres de l’année 2015, qui s'est tenu le 23 décembre, Odile Kirchner, actuelle secrétaire générale du Conseil national de l'Industrie, a été désignée à cette fonction. Elle sera rattachée auprès du directeur général du Trésor.

L’identité du délégué à l’ESS est désormais connue. Lors du dernier Conseil des ministres de l’année 2015, qui s'est tenu le 23 décembre, Odile Kirchner, actuelle secrétaire générale du Conseil national de l'Industrie (CNI), a été désignée à cette fonction. Elle sera rattachée auprès du directeur général du Trésor. Cette nomination s'accompagne de l'intégration de l'administration de l'ESS à Bercy depuis le 1er janvier 2016.

Un pied dans l'ESS et dans l'administration

Odile Kirchner retrouve ainsi le Trésor dont elle fut administratrice civile entre 1989 et 1993. Cette année-là, elle rejoint le constructeur automobile Renault en qualité de directrice des affaires économiques de la division des véhicules utilitaires. Elle quitte le groupe en 2011 et intègre le CNI en 2013. Odile Kirchner est, par ailleurs, engagée à titre privé dans l'ESS où elle est trésorière de l’association humanitaire « Futur au Présent » intervenant auprès des enfants des rues et de l’éducation des filles à Ziguinchor (Sénégal).

Des Affaires sociales à Bercy

Jusqu'alors, cette administration figurait à l’organigramme de la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) du ministère des Affaires sociales. La première étape de ce processus de transfert avait été actée par le décret du 11 décembre 2015, et publié au Journal officiel le 13 décembre, instituant un délégué à l’ESS.

Assurer la promotion de l'ESS

La nouvelle déléguée interministérielle aura notamment pour mission de soutenir et promouvoir le développement de l’ESS, mais aussi de participer, en lien avec les collectivités publiques et les représentants des entreprises relevant du tiers-secteur, au développement de l’innovation sociale et des expérimentations portées par les entreprises.



Effectuer une autre recherche

Rechercher