Prévention routière : une campagne pour «décrocher» du téléphone au volant

Par - Publié le

,

,

Selon l’Association Prévention Routière, près de 9 conducteurs sur 10 utilisent leur smartphone au volant comme ils l’utilisent dans la vie courante.

Selon l’Association Prévention Routière, près de 9 conducteurs sur 10 utilisent leur smartphone au volant comme ils l’utilisent dans la vie courante.
Selon l’Association Prévention Routière, près de 9 conducteurs sur 10 utilisent leur smartphone au volant comme ils l’utilisent dans la vie courante.

« Jamais seul sur la route ». La nouvelle campagne de sensibilisation de l’Association Prévention Routière vise à sensibiliser sur les dangers du téléphone au volant, alors que, selon une enquête de terrain inédite menée entre janvier et mars 2017, près de 9 conducteurs sur 10 utilisent leur smartphone au volant comme ils l’utilisent dans la vie courante.

Selon l’étude de l’association, 4 conducteurs sur 10 utilisant leur téléphone au volant le tiennent en main pour leur conversation (contre 10% d’usage du kit mains libres) et près d’un tiers pianote sur son smartphone.

Sur près de 20 000 observations, 7% des conducteurs ont été vus au téléphone alors que leur véhicule était en mouvement, un taux qui double (13%) à l’arrêt (feu rouge, bouchons, STOP…). Des chiffres alarmants, qui contrastent avec les résultats des enquêtes publiées par la Sécurité routière jusqu’en 2012, selon lesquels seuls 2% des conducteurs utilisaient leur téléphone en conduisant en ville.

Addiction au smartphone

Une évolution qui est due au taux d’équipement croissant des Français mais également à la sophistication des téléphones et donc des usages, et…. à l’addiction au smartphone ! Selon le baromobile OMG/SFR Régie (2015), 57% des Français déclarent être incapables de passer une heure sans consulter leur téléphone. 9 sur 10 avouent prendre leur mobile lorsqu’ils se sentent seuls.

Pour sensibiliser aux dangers de cette dépendance et des risques encourus sur la route, l’Association Prévention Routière propose sur son site dédié jamaisseulsurlaroute.fr un test pour évaluer son niveau d’addiction, accompagné de conseils pour « décrocher ».  Elle diffuse également un spot de 30 secondes sur les réseaux sociaux et les chaînes TV.

 

 

L’Association Prévention Routière propose, par ailleurs, aux pouvoirs publics d’instaurer dans le cadre de la formation au permis de conduire, un module de sensibilisation spécifique sur le risque du téléphone au volant, d’imposer le droit à la déconnexion pour les salariés dans le cadre de leurs trajets professionnels, de généraliser au sein des véhicules les applications paramétrables et automatiques permettant le blocage des distracteurs au volant (hors GPS, kit mains libres…) et de créer un panneau « d’avertissement » pour alerter les piétons sur les risques liés à l’usage du téléphone. 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher