Pas de stress ressenti au travail pour la majorité des salariés de TPE (Observatoire Alptis)

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

A l’heure où la très petite entreprise (TPE) est au centre des attentions des compagnies d'assurances, courtiers et autres mutuelles et institutions de prévoyance, l’Observatoire Alptis de la protection sociale évoque, dans sa nouvelle étude, la place du stress dans ces structures.

Des salariés relativement heureux

Résultat : 68% des salariés de TPE se disent peu ou pas stressés au travail, et 80% s'affirment même heureux dans leur entreprise. Signe positif :  41% d'entre eux s’avouent attachés à leur employeur, contre 27% dans les grandes entreprises. Enfin 87% des salariés sont également satisfaits de leurs responsabilités actuelles. Pourtant, selon l’observatoire, «les salariés ne sont pas moins exposés au stress. Mais plusieurs facteurs concourent à en diminuer l’impact négatif sur leur santé : la proximité entre salariés et dirigeants, la possibilité de régler les conflits de façon informelle, le partage de valeurs communes, l’engagement dans l’entreprise ainsi qu’une plus grande latitude pour organiser son travail».

Une satisfaction des dirigeants

Des résultats qui coïncident notamment avec les réactions des dirigeants des TPE. En effet, 96% d’entre eux sont contents de leurs collaborateurs. Et le chiffre de l’absentéisme leurs donne sans doute raison, puisque qu'il est de 4,32% dans les TPE, contre 4,58% dans les PME et même 4,7% dans les très grandes entreprises. Et la tendance se confirme avec les jours d’arrêt maladie par salarié : 3,2 dans les TPE contre 7,4, dans les grands groupes.

Pour autant, là aussi le stress existe, car  même si, selon l’observatoire, les dirigeants des TPE (poids des responsabilités, polyvalence des tâches…) ressentent moins la pression que ceux des PME, ils sont néanmoins 63% à se dire stressés au travail.



Effectuer une autre recherche

Rechercher