precedent Suivant Présidentielle 2017 : l'assurance et la santé au sein des programmes 6 / 16

Présidentielle 2017 : Nicolas Dupont-Aignan avance ses propositions sur la santé

Par - Publié le

,

,

,

,

Le président de Debout la France se présente à sa deuxième élection présidentielle avec un ensemble de 700 mesures, dont plusieurs liées à la santé. Suppression du RSI et retour sur la réforme de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise sont notamment au programme.

Nicolas Dupont-Aignan se présente à sa seconde élection présidentielle, après avoir recueilli 1,78% des suffrages le 22 avril 2012.
Nicolas Dupont-Aignan se présente à sa seconde élection présidentielle, après avoir recueilli 1,78% des suffrages le 22 avril 2012.
Salque Jean-Louis

A moins de 100 jours de l’élection présidentielle (23 avril et 7 mai 2017), les candidats poursuivent la construction de leurs programmes. C’est au tour du député de l’Essonne Nicolas Dupont-Aignan, par ailleurs président de Debout La France, de présenter ses quelque 700 mesures dont une cinquantaine concernant directement la santé.

Plusieurs de ces mesures ont trait aux médecins. M. Dupont-Aignan veut ainsi revaloriser à 35 euros le montant d’une consultation chez un généraliste, en échange d’une plus forte implication «dans la prévention, le dépistage et les soins primaires». Il suggère également une autre modalité d’augmentation de revenus, via des diminutions de cotisations d’Urssaf pour les praticiens s’installant dans des déserts médicaux. Il entend également augmenter le numerus clausus d’un tiers et mettre un terme à la réforme de la généralisation du tiers payant.

Retour sur la réforme de la généralisation de la complémentaire santé

Nicolas Dupont-Aignan veut constituer une alternative à François Fillon, alternative qui se constate notamment quant aux remboursements de soins par la Sécurité sociale. Alors que le candidat des Républicains se débat sur ce sujet depuis plusieurs semaines, sont ainsi prévus une amélioration des remboursements des soins dentaires dits «de base», une augmentation de la prise en charge sur les prothèses dentaires, «couplé à une augmentation de la base de remboursement des couronnes dentaires de 107,5 à 160€».

Hors dentaire, l’optique (remboursement «à 100%» d’une paire de lunettes tous les 4 ans) et l’audioprothèse (remboursement du montant d’une prothèse auditive tous les cinq ans, sauf diminution importante de l’ouïe) sont également dans le viseur. Une hausse des tarifs de remboursement «les plus lourds» est également signalée (engagement 8), sans précision.

Autre mesure emblématique : M. Dupont-Aignan veut réunir des «états généraux de la santé» pour bâtir un régime de sécurité sociale unique, ce qui passe notamment par la suppression du Régime Social des Indépendants (RSI) (déjà demandée par d'autres candidats, notamment Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon) ainsi que celle de l’affiliation obligatoire à une complémentaire santé d’entreprise.


precedent Suivant Présidentielle 2017 : l'assurance et la santé au sein des programmes 6 / 16


Effectuer une autre recherche

Rechercher