Renouvellements 2014 : stabilité tarifaire sur le segment des grands risques

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

L’Amrae vient de rendre officielle son étude annuelle sur les tendances des renouvellements 2014. Mise à part les flottes automobiles et quelques dissonnances en construction, force est de constater que l’heure est globalement à la stabilité, voire à la baisse tarifaire sur le segment des grands risques.

Une année tranquille en dommages

En dommages / perte d’exploitation, l’association, avec l’aide des grands courtiers de la place, révèle que les assureurs tendent à améliorer leurs couvertures et augmenteraient même de 15% leur niveau de capacité. L'Amrae évoque en parallèle une baisse estimée entre 5 et 10% sur ces deux segments. Une amélioration de tarif, certes moins importantes, devrait être aussi perçue sur le risque événements naturels (de 0 à -5%).

La branche responsabilité civile suit la même tendance de marché, avec des négociations pouvant engendrer des baisses allant jusqu’à -10% et certaines améliorations de capacités, notamment en responsabilité environnementale et en cyber-risk. En ce qui concerne l’assurance transport, le marché est une nouvelle fois concurrentiel. Ce dernier, à capacités et niveaux de garanties constants, peut afficher une tarification en baisse de 10% pour les bons risques placés.

Tension sur les flottes automobiles

Deux exceptions persistent dans cette apparente stabilité : les flottes automobiles et la construction (risques naturels). Pour le premier segment, les risques d’entreprises suivent en quelque sorte la tendance amorcée sur le marché du particulier, soit une hausse estimée entre 3 et 7%. Pour autant, l’association précise : «Même si le marché est haussier, quelques possibilités subsistent pour négocier des budgets en fonction du contexte des dossiers. Le cas par cas demeure.»

Au niveau de la construction liée aux risques naturels, l’Amrae observe l’apparition de plus en plus de sous-limites et une possible tension tarifaire pouvant atteindre les +10% sur certaines affaires.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher