Résultats 2015 : la bonne année commerciale des mutuelles du Gema

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Une augmentation significative du nombre de sociétaires, une croissance en assurances de biens et de responsabilité supérieure à celle du marché et des performances notables en assurance vie: le Gema signe une année commerciale 2015 solide, liée notamment à l’intégration de trois adhérents dont Groupama.

Le Gema a continué de se renforcer en assurance de biens et de responsabilités en affichant un gain de 435 000 sociétaires en un an contre 360 000 acquis en 2014.
Le Gema a continué de se renforcer en assurance de biens et de responsabilités en affichant un gain de 435 000 sociétaires en un an contre 360 000 acquis en 2014.

C'est le dernier exercice du genre avant de se fondre dans la future Fédération française de l’assurance (FFA). Le Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema) vient de dévoiler les principaux chiffres de l’activité 2015 de ses 52 adhérents. Précaution méthodologique, l’exercice 2015 ne s’effectue pas à périmètre comparable. Et pour cause, l’organisation professionnelle a renforcé son poids en janvier 2015 avec l’arrivée de trois nouveaux adhérents, et non des moindres : Groupama, Macsf et Le Conservateur. De quoi modifier quelque peu la perception des chiffres.

Gain de sociétaires en assurance dommages

Le Gema a continué de se renforcer en assurance de biens et de responsabilités en affichant un gain de 435 000 sociétaires en un an contre 360 000 acquis en 2014. A l’arrivée, les 52 mutuelles d’assurance adhérentes comptent 26,5 millions de sociétaires en auto, MRH et RC générale pour 29,5 millions d’assurés au total dont 3 millions de bénéficiaires d’âge scolaire.

En chiffre d’affaires, les cotisations ressortent à 18,4 Md€, en progression de 2%, hors-effet adhésion. Une croissance supérieure au reste du marché (+1,5%. Source : Association française de l’assurance). En 2014, le Groupement affichait 13,3 Md€ de cotisations. « Quand on sait que le marché est mature et ne progresse que très faiblement, la performance est remarquable », souligne Arnaud Chneiweiss, secrétaire général du Gema. Les mutuelles assurent ainsi environ 60% des véhicules de particuliers et 50% des habitations en France.

Le seuil des 12 Md€ de collecte brute franchi en vie

En assurance vie, les mutuelles du Gema ont engrangé près de 12,1 Md€ de collecte brute, en hausse de 7% (contre +4,7% pour le marché) pour 5,8 millions d’assurés. La collecte nette ressort à 3,1 Md€, en progression de 17% sur 2014.

Le montant des provisions mathématiques atteint, quant à lui, 142,6 Md€ à fin 2015.

Du Gema à l’association des mutuelles d’assurance

A quelques mois de la mise en œuvre opérationnelle de la FFA, qui rassemblera à terme la FFSA et le Gema, la bonne santé commerciale des mutualistes confirme leur poids politique et leur représentation dans les instances dirigeantes. D’autant qu’à terme, le Gema a vocation à disparaitre en tant que syndicat professionnel en vue de former un regroupement plus large de la famille mutualiste - sous la forme d’une association – au sein de la maison commune.

Un ensemble qui entend rassembler les adhérents du Gema, de la FFSAM (la composante mutualiste de la FFSA) ainsi que les membres de la Réunion des organismes d’assurance mutuelle (Roam).


Arnaud Chneiweiss

Arnaud Chneiweiss

Délégué général de la Fédération française de l'assurance (FFA)

Arnaud Chneiweiss est né le 28 juillet 1966 à Neuilly-sur-Seine.   Études au lycée Branly à Nogent-sur-Marne. 1984 -87 : Diplômé de  l'Institut d'études politiques (IEP) [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher