L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Santé : encore des zones d'ombre sur le chiffrage du reste à charge zéro

Publié le 17 mai 2018 à 17h 00 par LAURE VIEL

Outre un surcoût, les fédérations craignent que la mise en place du reste à charge zéro pour l’optique et les prothèses dentaires et auditives réduisent la place laissée à la contractualisation et aux réseaux de soins.


metamorworks / Getty Images / iStockphoto
« J’ai l’impression que nous sommes au milieu du gué. Nous partageons l’ambition des pouvoirs publics de permettre un meilleur accès aux soins. Mais il reste difficile de mesurer un impact macroéconomique du reste à charge zéro (RAC 0) car les hypothèses ne sont pas encore stabilisées », déclare Jean-Paul Lacam , délégué général du Centre […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher