Sécu : près de 2 Md€ de propositions d’économies approuvées

Par - Publié le

Le conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie a approuvé les propositions d’équilibres pour 2018 et appelle à l'innovation organisationnelle.

illustration frais de sante, assurance, medecine
argent, euros, billets, pieces, stetoscope
illustration frais de sante, assurance, medecine argent, euros, billets, pieces, stetoscope

Après l'annonce de prévisions de déficit non tenues par la Commission des comptes de la Sécurité sociale, les propositions d’équilibres du rapport Charges et produits de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnamts) ont été approuvées jeudi 6 juillet par le conseil de la Cnamts par 29 voix favorables, 3 voix contre et 3 prises d’acte. L’épais document de 220 pages, qui a été remis début juillet à la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn prévoit 1,94 Md€ d’économies. Les pistes d’économies reposent sur quatre leviers que sont la promotion des médicaments génériques (750 M€), le bon usage des soins (510 M€), l'augmentation des actes réalisés en ambulatoire (470 M€) et la lutte contre la fraude (210 M€).

Des initiatives pour l’innovation

Par ailleurs, le Conseil de la Cnamts a appelé l’ensemble des acteurs à se saisir des enjeux de l’innovation en santé en France. Dans un communiqué, il note que « le pilotage et la gouvernance des sujets d’innovation restent insatisfaisants (…) »  et considère qu'il est « urgent d'aller plus vite et plus loin en matière d'innovation organisationnelle en santé par la mise en place au niveau national, par le prochain PLFSS, d'un Fonds dédié à l’innovation organisationnelle ». Le conseil se déclare « favorable à un schéma associant un pilotage national (cahier des charges national) qui libère les initiatives locales (appel à projets sur un territoire donné associant potentiellement tous les acteurs publics, privés, associatifs) et qui favoriserait le développement d’une approche territoriale de la santé ».



Effectuer une autre recherche

Rechercher