Sociétés d'assurance : les Allemands ne croient pas à une vague de consolidation

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Les experts de la Fédération allemande des sociétés d’assurances (GDV) réfute l'idée d'une consolidation du nombre d'entreprises dans leur secteur dans les prochaines années en Allemagne. Malgré un recul de 25% en 20 ans, le marché devrait rester très concurrentiel. Leur nombre est passé de 447 à 336 entre 1995 et 2015.

Bien que l'Allemagne voit le nombre de ses sociétés d'assurance diminuer, sa Fédération réfute la thèse de la concentration
Bien que l'Allemagne voit le nombre de ses sociétés d'assurance diminuer, sa Fédération réfute la thèse de la concentration

Selon la GDV - Fédération allemande des sociétés d’assurances - la réduction du nombre d’entreprises dans ce secteur s’explique principalement par les restructurations effectuées au sein des grands groupes. Les assureurs Vie sont notamment en très nette diminution passant de 121 à 84 sur la période étudiée.

Concurrence accrue

Le marché devrait pourtant être soumis à une plus grande concurrence, assure la GDV. « La digitalisation offre aux assureurs des possibilités de développer des stratégies très différentes. L’offre devrait donc augmenter », a estimé Klaus Wiener, chef économiste de la fédération, lors de la présentation du rapport d’analyse.

L’arrivée de jeunes acteurs sur le marché devrait notamment stimuler cette compétition et obliger les entreprises à faire des offres plus spécifiques. « Dans cette course contre la montre, nous constatons actuellement très peu de fusions ou à de désengagements », souligne Klaus Wiener.

Cinq acteurs clés

Dans l’ensemble, le marché allemand reste encore morcelé avec cinq acteurs significatifs :

Un top 5 qui se partage 44% de la collecte (les 15 premiers récoltent 74%). Le niveau de la concentration dans l’assurance allemande reste dans la moyenne européenne, précise, en outre, la GDV.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher