Suppression du RSI : les administrateurs dénoncent un 49-3 social

Par - Publié le

,

Les administrateurs du régime social des indépendants (RSI) dénoncent le silence de l'exécutif, alors que les signaux concordent vers une prochaine suppression du régime au 31 décembre 2017.

Sauf ultime surprise, le RSI devrait être supprimé à la fin de l'année 2017.
Sauf ultime surprise, le RSI devrait être supprimé à la fin de l'année 2017.

Les jours du RSI semblent comptés. Si l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle disait vouloir supprimer le régime social des indépendants – de manière plus ou moins explicite, l’élection d’Emmanuel Macron a entériné cet horizon.

La feuille de route de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, révélée par l’Argus de l’Assurance, souligne explicitement le rattachement du RSI au régime général « dès le 1er janvier 2018 », dans le cadre du prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018. Cet objectif était également évoqué par le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner à la sortie du Conseil des ministres du 31 mai 2017.

Conseil d'administration extraordinaire le 28 juin

Les administrateurs du RSI semblent étonnés par ce calendrier mais, surtout, par la réaction de l’exécutif. « Les administrateurs constatent le silence du président de la République et de son gouvernement face à plusieurs sollicitations de rencontres formulées ces dernières semaines », soulignent-ils par voie de communiqué. Ils dénoncent également un « mépris » quant au traitement qui leur serait infligé, équivalent à un « 49-3 social ».

Un conseil d’administration national extraordinaire se tiendra le 28 juin, conseil élargi aux présidents des 29 caisses régionales du RSI, afin de « peser sur les orientations portant sur le devenir de la sécurité sociale pour les indépendants ».



Effectuer une autre recherche

Rechercher