Swiss Life veut renforcer tous ses réseaux

Par - Publié le

,

,

,

,

« Nous avons la volonté de développer tous les pôles de distribution. Et nous allons encore intensifier nos efforts en 2011 », a prévenu le directeur général de Swiss Life assurance et patrimoine, Éric Le Baron, lors de la présentation des résultats. Le nombre de conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) actifs devrait passer de 600 à 800 d'ici à 2012. Pour le réseau d'agents généraux, qui compte 365 mandats et 415 agences, Swiss Life France vise 500 points de vente à moyen terme. Le réseau salarié est aussi amené à monter progressivement en charge, pour atteindre 400 conseillers en 2012, contre 330 actuellement. Au total, les agents généraux et le réseau salarié représentent 38% des primes de Swiss Life France, et les activités de courtage (y compris CGPI) 42%.

 

L'effet unités de compte

En 2010, la compagnie a réalisé de bonnes performances en assurance vie, portée par les unités de compte. « Le retour de la profitabilité dans cette branche a été permis grâce à l'augmentation de la productivité, à la part importante de l'investissement en unités de compte et à des marges financières redevenues positives », a expliqué Éric Le Baron. Le chiffre d'affaires en vie atteint ainsi 2,2 Md€, en progression de 17%, la part réalisée en unités de compte s'élevant à 22% (13% pour le marché) et à 30% pour les produits retraite (pour ces derniers, l'objectif est d'arriver à 35% en 2011 et à 42% en 2012). Une croissance résultant des trois campagnes de commercialisation d'unités de compte structurées en 2010, qui ont permis de collecter près de 300 M€.

Les résultats en santé sont plus modérés, du fait d'augmentations de tarifs plus basses que le marché et de la diminution du nombre d'affaires nouvelles.

Des marges en hausse
  • Résultat opérationnel : entre 106 et 117 M€ (+ 10 % par rapport à 2009)
  • Chiffre d'affaires : 3 838 M€ (+ 9 %)
  • Marge sur affaires nouvelles : + 1,7 % (+ 0,9 % en 2009)
  • Chiffre d'affaires vie : 2 236 M€ (+ 17 %)
  • Chiffre d'affaires santé-prévoyance : 1 270 M€ (+ 3 %)
  • Chiffre d'affaires dommages : 333 M€ (stable)



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous