Agents généraux : le réseau Axa dans l’expectative

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Les agents généraux Axa qui se réuniront prochainement pour le congrès de leur syndicat, Réussir, attendent des précisions sur la feuille de route de leur mandante et la réorganisation qui se prépare en interne.

Pascal Chapelon, président de Réussir, se présente pour un second mandat à la tête de Réussir, le syndicat des agents généraux Axa.
Pascal Chapelon, président de Réussir, se présente pour un second mandat à la tête de Réussir, le syndicat des agents généraux Axa.

Le congrès de Réussir, le syndicat des agents généraux Axa, qui se déroulera à Perpignan, les 29 et 30 septembre 2016, s’annonce important à plus d’un titre.

D’une part, parce que cet événement annuel qui réunit pendant deux jours les adhérents du syndicat ainsi que les dirigeants d’Axa France n’a pas eu lieu en 2015. Le congrès qui devait se tenir les 19 et 20 novembre l'an dernier, à Athènes en Grèce, a été annulé à la suite des attentats survenus en France.

Renouvellement du bureau de Réussir

Cette édition 2016 sera aussi marquée par l’élection des membres du bureau national de Réussir. Elu en 2013, Pascal Chapelon se représente à la présidence du syndicat, entouré d’une équipe en partie recomposée (voir ci-dessous).

Mais surtout, ce congrès intervient après une série de changements importants au sein d'Axa : arrivée de Thomas Buberl à la tête du groupe, lancement d’un nouveau plan stratégique, nomination de Jacques de Peretti à la direction générale d’Axa France suite au départ de Nicolas Moreau, et projet de réorganisation de l’entreprise présenté récemment en interne.  

Quelle place pour les agents dans la nouvelle stratégie ?

L’annonce de l’arrivée de Jacques de Peretti à la tête d'Axa France a été bien perçue par le syndicat. Mais les représentants des agents généraux attendent désormais des précisions sur sa feuille de route et sur la réorganisation annoncée en interne.

« Nous avons besoin d’éclaircissements sur la stratégie à venir et de garanties sur la pérennité du métier d’agent général au sein d’Axa France », observe Pascal Chapelon. « Ce que je souhaite c'est que tout ce qui relève de la relation clients reste du ressort des agents », précise le président de Réussir.

Dans son plan de transformation centré sur les clients, la compagnie d'assurance entend continuer à s'appuyer sur des modes de distribution traditionnels. « Nos réseaux auront toujours une place fondamentale, mais leur rôle sera différent à l'avenir », indiquait Jacques de Peretti, à la presse, fin août.

Développer l'expertise et le conseil des réseaux

Grâce au digital, les réseaux de vente physiques effectueront moins de tâches administratives à l'avenir. Mais selon lui, ils devront en parallèle développer leur expertise et leurs capacités de conseil pour mieux accompagner les assurés, y compris en cas de survenance d’un sinistre.

Pour ce faire, la compagnie évoque des formations et des outils permettant aux agents de suivre en toute transparence les dossiers quand ils sont gérés en direct sur Internet ou par les services de la compagnie. Dans cette logique de partage d’informations, un nouvel accord entre la compagnie et le syndicat, portant sur la gestion de sinistres devrait être conclu prochainement. 

Réorganisation : quelles répercussions sur le réseau ?

Mais sachant que le groupe s'est fixé des objectifs ambitieux en termes d'économies à réaliser d'ici à 2020 (2,1 Md€ au total) se pose, selon le syndicat, la question des moyens qui seront alloués au réseau et des répercussions que pourraient avoir sur les prestations fournies aux agents, la réorganisation d'Axa France.

« Aujourd'hui, le discours de l’entreprise est très centré sur le client, mais il est aussi beaucoup question de réduction des coûts », remarque Pascal Chapelon. « La qualité de service n’est déjà pas au rendez-vous. Qu’en sera-t-il demain si les effectifs sont amenés à se réduire ? », s’interroge le président de Réussir.

A cette question et bien d'autres qui ne manqueront pas d’être posées lors du congrès de Perpignan, Axa France devra apporter des réponses sous peine de semer le doute au sein du plus important réseau d'agents généraux en France. 

Les candidats à l’élection du bureau national de Réussir
Président : Pascal Chapelon (Saône-et-Loire)
Vice-président : Thierry Suin (Aisne)
Secrétaire général : Bertrand Chollet (Gironde)
Trésorier : Claude Georges (Savoie)
Le candidat à l’élection du syndic
Syndic : Christophe Desmet (Lot-et-Garonne)

Jacques De Peretti

Jacques De Peretti

Président-directeur général d’Axa France

Jacques de Peretti est né le 7 décembre 1960 à Marseille. Études à l’Ecole nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace (ENSAE) et à l’Ecole [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher