L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Les nouveaux visages de l'agent général

Publié le 22 juin 2017 à 17h 00 par Anne-Sophie David

En pleine mutation, le métier d’agent général fait appel à des compétences et à des structures nouvelles. Une réinvention de la profession qui est actuellement orchestrée par Agéa, la fédération nationale des syndicats d’agents. Le moment opportun, pour L’Argus de l’assurance, de donner un coup de projecteur sur une relève éclectique.

Derrière l’intitulé désuet, voire austère, d’ « agent général d’assurance » se cache une profession toujours aussi dynamique. N’en déplaise aux sceptiques qui prévoyaient sa mise à mort par les bancassureurs, les MSI, Internet et la loi Hamon en guise de coup de grâce, elle parvient encore à séduire. « Le métier d’agent général est toujours […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher