Assurance auto : fortes disparités régionales des primes

Par - Publié le

,

,

,

Le baromètre des primes d’assurance auto du comparateur LeLynx.fr montre des disparités régionales atteignant jusqu’à 33% entre les régions.

De 491€/an en Bretagne à 657€/an en Île-de-France, l’écart entre les primes annuelles d’assurance auto peut atteindre 33% entre les différentes régions de France. C’est ce qui ressort du baromètre des primes d’assurance auto dévoilé par le comparateur LeLynx.fr le 9 février. Comme pour le baromètre de l’assurance habitation et celui des mutuelles santé, l’Île-de-France arrive en tête des régions les plus chères de France pour l’assurance auto, avec une prime annuelle 13% au-dessus de la moyenne nationale. Le taux de sinistralité important, la concentration des jeunes conducteurs dans la région, un parc de véhicule plus récent sont autant de raisons qui peuvent expliquer une prime plus élevée, estime le comparateur.

 


Des primes plus élevées dans les zones urbaines

Les écarts ne sont pas seulement régionaux. Les zones urbanisées sont nettement plus chères en matière d’assurance auto : la moyenne des primes d’assurance auto dans les 10 plus grandes villes de France est de 629€, soit 8,4% de plus que dans le reste de la France. «Les automobilistes qui résident dans les grandes villes sont statistiquement plus souvent victimes d'actes de vandalisme et d'incivilités routières. Ils provoquent également davantage d'accidents, à cause notamment d'un trafic urbain plus dense. Toutes ces spécificités vont évidemment avoir un impact sur la prime d'assurance auto moyenne des zones urbaines et conduire à une majoration des contrats», explique Amina Walter, directrice du développement et des partenariats de LeLynx.fr.

 

 

 

 

 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher